Auditorium, site François-Mitterrand  -  - © Nicolas Gallon - BnF
Prochainement

Dernières nouvelles du Fresnoy : rencontre et projection d’œuvres récentes (2015-2023)

17 h - 20 h

Petit auditorium

Auditorium, site François-Mitterrand - - © Nicolas Gallon - BnF

Avec un cycle de rencontres consacré aux nouvelles écritures, la BnF met en lumière l’actualité de la création audiovisuelle et multimédia. Cette séance présente une sélection des dernières créations des étudiants du Fresnoy, studio national des arts contemporains à Tourcoing. 

Grâce au dépôt légal, la BnF conserve et offre en consultation en bibliothèque de recherche l’ensemble des œuvres vidéo produites par les étudiants du Fresnoy, studio national des arts contemporains, depuis la fondation de l’institution à Tourcoing en 1997. 

Au printemps 2015, l’exposition Le Fresnoy, mémoire de l’imagination avait déjà permis à la BnF de mettre en lumière, au sein de sa galerie des Donateurs, la singularité du projet artistique de cette école qui accompagne chaque année avec des moyens techniques d’excellence un peu plus d’une vingtaine de jeunes artistes du monde entier qui produisent des œuvres audiovisuelles de toute nature, parfois hybrides, explorant la vidéo, la performance et l’installation, les arts numériques, la création sonore, la photographie.  

Presque dix après, la BnF prend le pouls de cette jeune création en présentant cinq films réalisés par des étudiants du Fresnoy entre 2021 et 2023. La projection est suivie d’une discussion avec Bianca Dacosta, réalisatrice de Interior da Terra (2021) et avec François Bonenfant, coordinateur pédagogique cinéma et arts visuels au Fresnoy. 

Programme

Interior da Terra (L’intérieur de la Terre) de Bianca Dacosta (2022, 18 min)

Comme une exploration du ciel jusqu’aux entrailles de la forêt, c’est un voyage qui conduit à la traversée des strates vers l’intérieur du sol pour révéler les couches d’histoire enfouie. Le film démontre des questions politiques profondes dans un récit historique et actuel sur la destruction de la forêt amazonienne et de son peuple d’origine. 

Nous le savions qu’elles étaient belles, les îles de Younes Ben Slimane (2021, 20 min) 

La nuit, un inconnu creuse des tombes, enterre les morts et les surveille. Dans l’obscurité, il nous dévoile les objets personnels des défunts. Ces objets, séparés de leurs propriétaires, portent leurs cicatrices et leur vécu, tandis que d’autres fondent jusqu’à devenir énigmatiques. 

Amphibious d’Amer Albarzawi (2023, 14 min) 

Un moment dans l’existence de Khaled alors qu’il vient enfin de trouver un appartement dans une nouvelle ville, dont la culture et la langue lui sont étrangères. Métaphore de l’exil, Amphibious souligne l’idée que la vie est un processus continu d’adaptation et de transformation… 

Paradise de Jérôme Cortie (2022, 15 min) 

Lorsque sa mission scientifique s’achève, un satellite chargé de surveiller l’évolution du climat chute vers une Terre dévastée. Dans cette course folle, il rencontre une guide opérant pour Pèlerin, agence de tourisme de l’apocalypse qui propose aux survivants des expéditions vers des lieux sensationnels. 

Le mal des ardents d’Alice Brygo (2022, 16 min)

En 2019, à Paris, Notre-Dame brûle sous les yeux d’une foule médusée. À partir d’images captées à l’époque, Alice Brygo reconstitue la scène par photogrammétrie et mise en scène sonore, mettant en lumière les comportements de la foule. Une expérience immersive troublante témoignant des tensions sociales et de la dimension apocalyptique de l’événement. 

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès
 

Entrée gratuit – Réservation conseillée
Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)

Date et Horaires

Vendredi 7 juin 2024
17 h - 20 h

Accès

François-Mitterrand - Petit auditorium
Quai François-Mauriac – Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim

 

Toutes les séances des Nouvelles écritures