Terminé

Les mers d’Asie du Sud-Est : conflits, coopérations et intégration régionale

22 Mai. 2019

Frontières autant qu'espace de circulation, lieu de confrontations autant que de métissages, les mers et les océans sont les théâtres de l'expansion économique, de la conquête, des affrontements militaires. Ce sont aussi des espaces de commerce, de mélanges, d'intersections entre peuples et civilisations.

Histoire des mers : échanges et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle

À tous ces titres, les mers n’ont rien à envier aux zones continentales. Plus encore, les relations maritimes semblent marquées par des caractères spécifiques, évidemment liés aux déterminations physiques du milieu marin : fluidité, ambivalence, variabilité. Si les batailles navales scandent l’histoire maritime et les mémoires nationales (Salamine, Lépante, Trafalgar, Midway, Malouines…), elles masquent trop souvent des évolutions plus longues et plus profondes dominées non par la guerre mais par les échanges, De la Méditerranée antique à la zone arctique aujourd’hui, ce cycle entend intégrer les mers dans l’histoire globale des relations politiques, économiques, culturelles et sociales.

Les mers d’Asie du Sud-Est : conflits, coopérations et intégration régionale

Par Nathalie Fau, université Paris 7 Denis Diderot, Sorbonne Paris Cité, chercheuse de l’UMR 245 CESSMA.

Cette intervention sur les espaces maritimes est au cœur d’une analyse sur l’Asie du Sud-Est contemporaine. Région à dominante maritime, l’Asie du Sud-Est dispose d’une situation exceptionnelle entre deux océans, Pacifique et Indien, et deux continents, Asie et Australie. Dans ce carrefour mondial de la circulation maritime, la mer, loin d’être un obstacle ou une barrière naturelle, est un lien et joue un rôle majeur dans l’organisation spatiale de cette région. Ces mers pourtant conflictuelles et présentant toutes les caractéristiques de zones maritimes à risques (conflits de délimitation des frontières maritimes, rivalités pour l’appropriation des ressources, dégradation rapide de l’environnement marin risquant de provoquer une crise sociale majeure ou encore menaces non-traditionnelles comme la piraterie) sont également au cœur de formes originales de coopération et d’intégration régionale : Zone commune de Développement, initiatives subrégionales pour la protection de l’environnement ou encore écorégions marines transnationales comme l’Initiative du Triangle de Corail. Est-ce que face à la montée des conflits et des menaces, les dirigeants asiatiques sont en train d’appliquer dans les mers d’Asie du Sud-Est une technique de coopération déjà éprouvée en Antarctique : le gel des revendications territoriales afin de coopérer davantage à la préservation de l’environnement ?

 

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès
 

Entrée libre et gratuite

Date et Horaires

22 mai 2019
de 18 h 30 à 20 h

 

Accès

François-Mitterrand – Salle 70
Quai François-Mauriac – 75013 Paris

 

 

 

Image : Carte d’Asie du sud-est, Arnold Florent Van Langren 1595