Albert Londres -  - BnF
Terminé

Loi du 29 juillet 1881 : Qu’avons-nous fait de la liberté de la presse ?

9 h 30 - 18 h

Grand auditorium

Albert Londres - - BnF

La BnF accueille la 83e édition du prix Albert-Londres qui distingue chaque année trois jeunes reporters dans les catégories presse écrite, audiovisuel et édition. À cette occasion, elle réunit lauréats et invités du Prix, conservateurs de la BnF, chercheurs et journalistes pour une journée d’étude sur l’actualité du journalisme.

Une journée pour réfléchir, apprendre, débattre sur les questions qui agitent et bousculent le journalisme… Un débat nourri à la fois des expériences passées grâce aux archives et du regard d’au-delà nos frontières grâce à la présence de représentants du Prix Pulitzer.

 

La loi de 1881 a mis en place un régime de liberté éditoriale en France, sans grand équivalent à l’étranger. Depuis, le journalisme de masse a pris son essor, pour le pire et pour le meilleur. La démocratie s’en est trouvée enrichie, grâce au débat enfin possible dans les journaux, grâce aussi et d’abord à l’information diffusable auprès du plus grand nombre. Aux États-Unis c’est le premier amendement et les textes constitutionnels et législatifs des États qui organisent la liberté d’expression. 140 ans plus tard pour la France, et 230 ans pour les États-Unis, qu’avons-nous fait de cette liberté à l’heure où l’on parle de faits alternatifs, de restructuration capitalistique du secteur des médias, de l’influence grandissante des médias d’opinion face aux rédactions qui produisent de l’information vérifiée, de la difficulté toujours plus grande de faire du reportage dans ce monde qui dit tout et montre tout seconde après seconde ? 

En partenariat avec la Société civile des auteurs Multimédia

Programme

9 h 30 – accueil

Par Laurence Engel, présidente de la BnF, et Hervé Brusini, président du Prix Albert Londres

10 h - L’information, une question de liberté

Avec Fabrice Arfi, Médiapart, Claire Blandin, université Paris-XIII (USPC), Sylvain Louvet, Brut, Mindy Marques, Miami Herald / Association du Prix Pulitzer, et Laurent Richard, Forbidden stories
Animé par Olivier Tesquet, Télérama

11 h 15 – L’information, une question de confiance

Dès son apparition, en France, l’information de masse a été abondamment critiquée, considérée comme une offre dépourvue de qualité aux yeux des tenants de la presse d’opinion politique et artistique. Puis on l’accusa de mettre le sang à la Une pour multiplier les ventes. On pointa les fausses nouvelles, la corruption, le chantage des journalistes… En 1918 une première charte déontologique fut l’une des réponses fortes adressées par le monde de l’information à une opinion qui ne lui faisait plus confiance. Aujourd’hui, on mesure les hauts et surtout les bas de la crédibilité accordée aux médias. Pourquoi cette dégradation (variable selon les supports) mais qui semble globalement inéluctable ? Comment y remédier en France et aux États-Unis ?

Avec Stephen Engelberg, ProPublica / association du Prix Pulitzer, Aude What The Fake, YouTube, Claire Sécail, Laboratoire IRISSO, et Tristan Waleckx, France TV
Animé par Sonia Devillers, France Inter

12 h 30 – Pause déjeuner

14 h – L’information, une question d’argent

Avec Julia Cagé, autrice de « L’information est un bien public », Jean-Marie Charon, sociologue, Stephen Engelberg, ProPublica / association du Prix Pulitzer, et Isabelle Roberts, Les Jours
Animé par Antoine Perraud

15 h 15 – L’information, une question de vérité

Avec Philippe Pujol, Prix Albert Londres, Stephen Engelberg, ProPublica / association du Prix Pulitzer, Samuel Laurent, Le Monde, et Philippe Mezzasalma, BnF

16 h 30 – L’information, une question de reportage

Avec Claude Guibal, France Inter, Mindy Marques, Miami Herald / association du Prix Pulitzer et Martine Laroche-Joubert, France télévisions
Animé par Delphine Minoui, Le Figaro

17 h 45 – Entretien avec Pierre Rosanvallon

par Hervé Brusini

18 h 30 – Clôture

Voir cet événement

Cet événement sera diffusé sur cette page et sur notre chaîne Youtube le 19 novembre à 9 h 30.

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès

Entrée gratuite – Réservation par mail : albert.londres@scam.fr
Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)

Date et Horaires

Vendredi 19 novembre 2021
9 h 30 - 18 h

 

Accès

François-Mitterrand - Grand auditorium
Quai François-Mauriac – Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim