Le Jardin Vivienne à Richelieu -  - © Nicolas Gallon / Agence Contextes / BnF
Maintenant

Richelieu, histoire d’une renaissance

Until
Le Jardin Vivienne à Richelieu - - © Nicolas Gallon / Agence Contextes / BnF

Après douze ans de travaux, le site Richelieu, berceau historique de la Bibliothèque nationale de France, a ouvert entièrement ses portes. Un cycle de cinq conférences revient sur ce chantier architectural hors normes, tout en évoquant les ambitions de cette restauration d’ampleur. L’occasion de revisiter les espaces les plus emblématiques d’un bâtiment historique qui a retrouvé toute sa beauté et s’inscrit pleinement dans la modernité.

Pour la première fois de son histoire, la Bibliothèque nationale de France a eu l’occasion de rénover et de repenser le bâtiment originel dans son ensemble, tout en préservant les différentes strates de constructions réalisées durant plus de trois siècles. Il en résulte une parfaite symbiose entre les valeurs patrimoniales du bâtiment historique, dont les parties les plus anciennes datent du milieu du XVIIe siècle, et les exigences des nouvelles missions de la BnF.

Du palais du cardinal Mazarin au XXIe siècle, l’ensemble des bâtiments du site Richelieu ont été largement restaurés et aménagés pour abriter les collections toujours plus nombreuses de livres imprimés et manuscrits, d’estampes et d’objets, de cartes géographiques, etc. Avec le déménagement des collections imprimés et audiovisuelles sur le nouveau site François-Mitterrand, une réorganisation globale du site Richelieu s’imposait.

Le projet architectural mené par les architectes Bruno Gaudin et Virginie Brégal a redonné une nouvelle vie à ce monument majeur du patrimoine parisien. Il accueille désormais les cinq départements spécialisés avec leurs salles de lecture (Arts du spectacle, Cartes et plans, Estampes et photographie, Manuscrits, Musique, Monnaies, médailles et antiques), la salle Ovale ouverte à tous , un nouveau musée qui expose un florilège des collections de la BnF de l’Antiquité à nos jours, ainsi que les  bibliothèques de l’École nationale des chartes et de l’Institut national d’histoire de l’art. Avec la création du jardin Vivienne, le visiteur, le promeneur et le lecteur peuvent parcourir et visiter ce lieu unique qui abrite la Bibliothèque depuis trois siècles.