Bibliothèques d’Orient

Bibliothèques d’Orient est une bibliothèque numérique collaborative trilingue (français - arabe - anglais) créée en 2016 qui rassemble près de 10 000 documents remarquables, issus des collections de la BnF et de huit bibliothèques patrimoniales et de recherche implantées au Proche-Orient. Elle s’est depuis élargie à de nombreuses bibliothèques françaises et étrangères.

Qu’est-ce que Bibliothèques d’Orient ?

Une bibliothèque numérique

Bibliothèques d’Orient est une bibliothèque numérique qui couvre la période 1798-1945 et s’étend principalement aux pays de la rive orientale de la mer Méditerranée. S’appuyant sur les fonctionnalités de Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF, elle offre plusieurs milliers de documents numérisés sélectionnés pour leur valeur patrimoniale ou scientifique.
Dans l’esprit de la collection Patrimoines Partagés, cette bibliothèque numérique retrace l’origine et l’évolution des liens qui unissent la France et le Proche Orient. Une centaine de textes rédigés par des spécialistes de haut niveau universitaire, chercheurs, conservateurs, viennent éclairer les thématiques et contextualiser les documents.
La navigation, thématique, permet d’explorer sept thématiques : Carrefours, Communautés, Religions, Savoirs, Politiques, Imaginaires et Personnalités, créant ainsi une source unique de connaissance et d’inspiration pour les chercheurs, les enseignants, les étudiants. et tous ceux qui souhaitent approfondir leur compréhension de cette région du monde, dans sa profondeur historique, pour mieux en saisir l’actualité. Des traductions et adaptations occidentales des Mille et Une nuits aux études sur le canal de Suez, en passant par l’inestimable patrimoine religieux de la région, Bibliothèques d’Orient est une invitation au voyage au fil de documents exceptionnels et rares.
 

« Bibliothèques d’Orient permet non seulement de faire découvrir au grand public un patrimoine d’exception, mais aussi de contribuer concrètement à sa sauvegarde. C’est un engagement fort de la BnF, qui agit pour protéger le patrimoine documentaire en danger. »

Laurence Engel, présidente de la BnF

Un projet de sauvegarde du patrimoine

 

Bibliothèques d’Orient porte une attention particulière à la sauvegarde du patrimoine d’un patrimoine documentaire aussi riche que menacé par les conflits qui ravagent la région. Ainsi, en 2017, deux recueils liturgiques syriaques des XIe et XVIIe siècles, conservés au monastère de Charfet, et deux évangéliaires des XIVe et XVIe siècles, appartenant au couvent Salvatorien Melkite de Jounieh, ont ainsi été restaurés avant d’être numérisés et mis en ligne sur Bibliothèques d’Orient, leur assurant ainsi une sauvegarde pérenne. En 2018, un manuscrit exceptionnel sur parchemin et en langue syriaque y a également fait son entrée. Datant du début du XIème siècle, il faisait initialement parti d’un ensemble de 120 manuscrits conservés à l’église Mar Thomas des syriens catholiques de Mossoul en Irak. Seuls deux manuscrits (dont celui-ci) ont échappé au vol ou à la destruction.

Les partenaires

La bibliothèque numérique s’enrichie en permanence de nouvelles contributions et de nouveaux documents grâce à la participation de nombreuses bibliothèques partenaires, en France et à l’étranger. A côté de la BnF, huit bibliothèques figurent parmi les partenaires historiques :

De nouveaux partenaires viennent constamment enrichir la bibliothèque numérique :

Le Conseil scientifique

Bibliothèques d’Orient réunit des documents uniques par leur valeur patrimoniale ou scientifique mais peu connus car dispersés entre différents pays et de multiples institutions. La sélection des documents et la production des contenus s’appuient sur l’expertise d’un conseil scientifique. Présidé par Laurence Engel, présidente de la BnF, il associe les responsables des bibliothèques partenaires et à huit personnalités du monde de la recherche.
  • Michel Abitbol (professeur émérite de l’Université Hébraïque de Jérusalem)
  • Rémi Brague (professeur émérite de philosophie à Paris I et à l’université de Munich)
  • Sophie Basch (professeur de littérature française à l’université Paris-Sorbonne)
  • Jacqueline Chabbi (historienne arabisante, professeur honoraire des universités)
  • Laurent Coulon (directeur d’études, École Pratique des Hautes Etudes)
  • Frédéric Hitzel (docteur en histoire, chargé de recherche CNRS, Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques, CNRS-EHESS-PSL)
  • Henry Laurens (professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d’Histoire contemporaine du monde arabe)
  • Mercedes Volait (directeur de recherche au CNRS, Directeur du laboratoire InVisu)
Le projet Bibliothèques d’Orient a été réalisé grâce au soutien de :
 
 

Contacts

Délégation aux Relations Internationales - Héritage

Téléphone : 33(0) 1 53 79 59 10

heritage.dri@bnf.fr