Les métiers de la restauration et de la conservation à la BnF

La BnF participe à l’édition 2021 des Journées Européennes des Métiers d’Art , le plus grand événement dédié aux métiers d’art en Europe. L’opération propose habituellement des portes ouvertes d’ateliers, des plongées au cœur d’institutions d’ordinaire peu accessibles au grand public, des événements exceptionnels… et se déploie cette année en version numérique compte-tenu du contexte de crise sanitaire.
 
Restauration des Heures de Boussu - couvrure - Béatrice Lucchese / BnF

 

Cette année, la  BnF est présente pour la première fois sur la plateforme de l’Institut National Des Métiers d’Art, à travers des « rendez-vous d’exception ». En lien avec le thème de cette édition 2021 « matières à l’œuvre », nous avons choisi de donner à voir les gestes de nos techniciens d’art, du maniement des fers à dorer par le doreur sur une reliure en cuir au comblement de lacunes sur les pages d’un livre, en passant par les prises de vue dans le cadre des opérations de numérisation.
Poussez virtuellement les portes de nos ateliers de Bussy-Saint-Georges, de Sablé-sur-Sarthe et de Paris, et découvrez le savoir-faire des métiers de la restauration et de la conservation de la BnF.

 
Sur le site de Bussy-Saint-Georges

Le site et les ateliers

Unique en France, le centre technique de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne) a été conçu par en 1995 par Dominique Perrault, architecte du site François-Mitterrand à Paris. Il abrite des espaces de stockage dans des magasins de grande hauteur des collections peu consultées, et des ateliers de traitement de documents imprimés et audiovisuels de la BnF, principalement issus du site François-Mitterrand. Outre les missions de restauration et de numérisation, le site abrite un laboratoire et une unité de désinfection destinée au traitement des documents ayant subi diverses attaques de nuisibles.
En savoir plus

En vidéo

  • Les ateliers de Bussy en 1 minute chrono
Parcourez en vidéo les ateliers du centre technique et rencontrez les agents en charge des missions de conservation et de restauration 

© Franck Tirano

 

  • Elvire Setruk-Molho, Cheffe de service du Centre technique de Bussy Saint Georges, revient sur les missions et les métiers du centre dans une interview menée par Caroline Leduey , de l’Office de Tourisme de Marne et Gondoire, partenaire de longue date de la BnF dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art.

 

Une restauration exemplaire : Le Sacre de S. M. l’empereur Napoléon 

Cette vidéo vous propose de suivre les étapes de la restauration d’un ouvrage majeur, Le Sacre de sa majesté l’Empereur Napoléon, datant de 1804, conservé sur le site François-Mitterrand . Cette opération a mobilisé l’ensemble des équipes du site de Bussy dont les restaurateurs Sébastien Durand, Tamara Couval, Dominique Bardoz, Julie Rodrigue, Valérie Godeaux, Isabelle Deconninck et Marie-Christine Geffard. 

Consulter la page dédiée à Napoléon

Sur le site de Sablé-sur-Sarthe

Le site et les ateliers 

Le Centre de restauration Joël Le Theule de Sablé-sur-Sarthe fait lui aussi partie des sites distants de la BnF, et se trouve dans la région du Mans. Il est hébergé dans un château du XVIIIe siècle. 

© Benoît Javelaud


Il fabrique pour la France entière la fameuse cire 213, mise au point par le Centre de Recherche sur la Conservation des Collections, au Museum National d’Histoire Naturelle. Cette cire est utilisée dans l’entretien des reliures en cuir.

Les photographes Benoît Javelaud et Philippe Masseau procèdent à des prises de vues numériques de calotypes (négatifs photo sur papier provenant du Département des Estampes et de la Photographie). Les photos montrent leur installation sur une table lumineuse à des fins de numérisation.  
 
VOIR LES DOCUMENTS DANS GALLICA

Cette boîte est issue du fonds chinois du Département des Manuscrits: il s’agit d’un prestigieux coffret de bois sculpté qui conserve des estampes. 
Ce reportage photo retrace l’ensemble du processus que subit le document, depuis sa réception jusqu’à la numérisation des différents éléments qui le composent. L’objet est d’abord déballé avec soin, puis il est dépoussiéré. Le plat est ensuite placé sur le numériseur, et on procède à la prise de vue. Enfin, d’autres prises de vue, en studio cette fois-ci, sont réalisées. 
Voir le document dans Gallica

Numérisation d’une Torah de cuir au format remarquable 

La numérisation de cette Torah constitue une opération délicate en raison du format hors normes du document, qui mesure en effet 50 mètres de long sur 60 centimètres de large. Une prise de vue en volume de la Torah roulée est réalisée au tout début des opérations. Pour traiter l’objet, une journée de prise de vues est nécessaire, à laquelle s’ajoutent deux journées d’assemblage, de traitement des images et de post-production des 100 vues. Françoise Boussard, Agnès Giuntini et Benoît Javelaud ont notamment œuvré à ce chantier. 

Dispositif de prise de vue en volume - BnF


Voir le document sur Gallica

Sur les sites parisiens de la BnF : l’Arsenal, Richelieu et François-Mitterrand

Les sites parisiens de la BnF hébergent également des activités de conservation et de restauration. 

L’Arsenal et les métiers du livre

Le département de la Bibliothèque de l’Arsenal s’appuie notamment sur ses collections patrimoniales en matière d’histoire du livre pour s’affirmer comme un lieu privilégié de découverte, de promotion des métiers du livre et d’échanges entre les professionnels du livre et le public le plus large. Cette volonté s’incarne dans un portail web s’adressant à tous les acteurs du livre et un programme varié de manifestations culturelles. Le cycle de rencontres consacré aux matières premières est particulièrement précieux pour qui souhaite mieux comprendre les problématiques des gestes et des métiers d’art. 

Gros plan sur l’atelier de restauration des grands formats
 
Découvrez le travail des restauratrices de l’atelier des grands formats du département des Cartes et plans.
Lire l’article


Le service technique du site François-Mitterrand

Le site François-Mitterrand abrite également des ateliers de restauration – conservation. Les vidéos ci-dessous vous présentent plusieurs opérations emblématiques des expertises dans ce domaine

  •  Restauration du Ceremonial of the coronation of King George IV, édité en 1822 à Edimbourg

 

  • Présentation de l’atelier « préparation des expositions »

Cet atelier travaille à la préparation des expositions que la BnF offre à son public, déployées notamment dans les galeries du site François-Mitterrand. La vidéo nous montre ici la conception et la fabrication des éléments indispensables à l’installation des œuvres dans les vitrines d’exposition, comme les soclages, et autres dispositifs. 

 

Restaurations remarquables 

  • Restauration du missel de Jacques de Beaune 

Le manuscrit dit Missel de Jacques de Beaune date du début du XVIe siècle. La reliure de veau brun-rouge est sans doute très légèrement postérieure. Richement enluminé par Jean Bourdichon et le Maître de Claude de France, le manuscrit est consultable sur Gallica et décrit dans la base Archives et manuscrits

Découvrez dans les  3 vidéos ci-dessous  les pérégrinations de ce magnifique manuscrit.

Présentation à l’occasion du cycle « Les trésors de Richelieu », diffusée le 3 mars 2020, avec Eric Bazin, restaurateur au département de la Conservation, et Maxence Hermant, conservateur au département des Manuscrits


Les principales interventions du restaurateur : gommage des feuillets, nettoyage du cuir, dépose d’anciens renforts, restauration du parchemin, ouverture du dos, renforcement des nerfs, reprise de la couture, couvrure et réinscrustation des parties anciennes du dos. Réalisée par Eric Bazin (Base de prod : « dossier : missel de Jacques de Beaune, vidéo 1 de 22 minutes»)

Visite des ateliers offrant un aperçu de la diversité des documents traités : manuscrits aux reliures médiévales, manuscrits arabes, manuscrits contemporains. (Base de prod : « dossier missel de Jacques de Beaune : vidéo de 2 minutes, N.2 : « film atelier H264 »).


Les Heures de Boussu

Les Heures de Boussu est un manuscrit du XVe siècle conservé à la bibliothèque de l’Arsenal. La restauration de ce volume a été réalisée en 2020 par Magali Dufour : elle a procédé au renfort de la couture d’origine et a réalisé une couvrure neuve en maroquin. Le dos et les plats sont ornés d’un décor proposé et réalisé par Jean-Louis Barbance. 
 
Autres liens et ressources : 
Le reportage illustre la mise en œuvre de cette technique rapide et facilement réversible : elle représente une alternative à la restauration avec du cuir pour rendre consultables rapidement des ouvrages incommunicables de petits et moyens formats. Le document ici présenté appartient au Département de la Musique (cote L-11942 Grande sonate pour piano et violon… par Carl Gottlieb Reissiger (1798-1859)… Op. 178 [Musique imprimée] Publication : Paris : S. Richault, [1846]. Il a été traité par Bernard Gallois. La reliure basane du XIXe siècle est d’abord photographiée en l’état, avant traitement. On applique ensuite de la cire sur la peau, puis on procède à la réparation de la coiffe et on consolide le mors. Puis, on applique le papier japon à l’aide du plioir, et on met au ton le papier japonais, qui est de couleur claire, en le recouvrant d’un mélange de peinture acrylique de la même teinte que le cuir.