Jeux de papier

L’estampe sert à la reproduction d’images de toutes sortes. C’est donc naturellement qu’elle entre dans la création et la fabrication de jeux variés : jeux de plateau, jeux de cartes, albums à colorier, jeux à découper…
Actuellement, en plus de ces jeux « traditionnels », des albums d’autocollants, des origamis, des livres d’activités…entrent au Département des Estampes et de la photographie, par voie de dépôt légal essentiellement.
Simples divertissements, exemples de la créativité et de l’inventivité d’une époque, destinés à l’instruction et à l’éducation, les jeux reflètent souvent  la culture ou l’idéologie de leur contexte de production. Le choix d’un thème est rarement anodin, il véhicule, de manière franche ou détournée, des représentations qui peuvent sembler  aller de soi ou au contraire s’ouvrir à une pluralité d’interprétations.
Les jeux sont ainsi des supports de choix pour la  diffusion d’un message politique : célébration d’un événement historique,  relecture subversive d’un ordre établi, détournements parodiques sont fréquents et renvoient à la signification même du « jeu » qui, pour un temps établi, crée un système de conventions différent.
La représentation du jeu, fréquente sur les estampes, a également souvent un « double sens » à mettre en lien avec son titre, une maxime ou un court poème.

Explorer cette thématique

24 Mai. 2019

Jeux de cartes

3 juin. 2019

Jeux de l’oie

4 juin. 2019

Albums à colorier et à dessiner

4 juin. 2019

Jeux à découper

5 juin. 2019

Jeux militaires

6 juin. 2019

Représentations du jeu : la satire ou l’allégorie

6 juin. 2019

Représentations du jeu : de la morale aux loisirs

5 juin. 2019

Jeux d’aujourd’hui