Donald Trump -  - Pixabay
Prochainement

Les élections américaines : quelle présidence à l’heure de la pandémie et du retour de la question raciale ?

15 h - 17 h

Petit auditorium

Donald Trump - - Pixabay

Deux semaines avant le scrutin présidentiel prévu le 3 novembre 2020, les Rendez-vous du politique analysent les modalités de la démocratie américaine et les crises qui ont marqué la présidence Trump.

L’année 2020 a porté l’éclairage sur de nombreuses faiblesses internes des États-Unis – inefficacité du système de santé, inégalités raciales et sociales, violences policières. Elle a également vu la poursuite du désengagement américain sur la scène internationale et la montée des tensions avec certains partenaires. À l’heure des élections présidentielles, c’est la démocratie américaine elle-même qui est en jeu, et sa capacité à maintenir le lien social dans un pays très divisé.

Séance animée par Mathieu Magnaudeix, correspondant de Mediapart aux États-Unis, avec Elisa Chelle, professeure de science politique à l’université Paris Nanterre, Laurence Nardon, docteure en science politique de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Pap Ndiaye, professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris, et Marie-Cécile Naves, directrice de recherche et directrice de l’Observatoire genre et géopolitique à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

Biographies

Mathieu Magnaudeix

Journaliste à Mediapart depuis mars 2008, il est correspondant de ce site d’actualité aux États-Unis depuis octobre 2017. Son dernier ouvrage porte d’ailleurs sur les nouveaux activistes américains dans le sillage de la représentante du 14e district de New York, Alexandria Ocasio-Cortez (Génération Ocasio-Cortez : les nouveaux activistes américains, Éditions La Découverte, 2020). Auparavant, il a suivi, pour Mediapart, l’actualité économique et sociale durant la crise financière (2008-2012) et couvert la révolution tunisienne, dont il a tiré un livre (Tunis Connection, enquête sur les réseaux franco-tunisiens sous Ben Ali, Seuil, 2012, avec Lénaïg Brédoux). Il a également été chroniqueur pour Mediapart du quinquennat de François Hollande et a suivi la candidature d’Emmanuel Macron à la présidence de la République (Macron & Cie, enquête sur le nouveau président de la République, Don Quichotte, 2017, avec la rédaction de Mediapart). De 2005 à 2008, il a travaillé au magazine économique Challenges et depuis 2013, il est membre fondateur de l’Association des journalistes LGBT.

Elisa Chelle

Professeure de science politique à l’université Paris Nanterre et chercheuse affiliée au Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP), dépendant de Sciences Po, Elisa Chelle est spécialiste des politiques sociales et de santé aux États-Unis. Elle fait partie depuis 2019 du comité de rédaction de la revue Politique américaine, et a notamment publiéComprendre la politique de santé aux États-Unis (Presses de l’EHESP, 2019). Dans une tribune publiée par The Conversation, le 23 mars, à propos de la campagne présidentielle américaine, elle soulignait la particularité de cette « campagne de la peur », en raison de la pandémie, et entrevoyait les conséquences économiques de la crise.

Laurence Nardon

Docteure en science politique de l’université de Paris 1, Laurence Nardon dirige le programme Amérique du Nord de l’Institut français des relations internationales (IFRI). Ses domaines d’expertise sont l’histoire des idées politiques aux États-Unis, la politique étrangère américaine et les relations transatlantiques, la politique commerciale de l’administration Trump et ses relations avec la Chine. Elle édite la collection de notes de recherche en ligne sur les États-Unis des « Potomac Papers ». Elle est membre du comité de rédaction des revues Politique étrangère, Questions internationales et The Washington Quarterly, et a également publié Les États-Unis de Trump en 100 questions (Tallandier, 2018). De 2019 à 2020, elle analyse chaque semaine les enjeux de la campagne présidentielle américaine dans ses podcasts audio « Trump 2020 », produits en partenariat avec la lettre d’information Time to Sign Off (TTSO) et Slate.fr. Dans le podcast du 4 juin, après l’assassinat de George Floyd, le 25 mai, elle donnait ainsi des éléments pour comprendre « Pourquoi tant de violences policières aux États-Unis ? », et montrait comment la crise avait déjà des conséquences sur les sondages en vue de l’élection présidentielle.

Pap Ndiaye

Professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris, Pap Ndiaye est spécialiste de l’histoire des États-Unis et de l’histoire des minorités. Il s’intéresse en particulier à l’histoire des Africains-Américains ainsi qu’à l’histoire et à la sociologie des populations noires en France. Il travaille actuellement à une histoire mondiale des droits civiques au XXe siècle. Il est l’auteur de nombreuses publications, notamment des ouvrages suivants : La Démocratie en Amérique au XXe siècle, en collaboration avec Jean Heffer et François Weil (Belin, 2000) ; Du Nylon et des bombes : Du Pont, l’État et le marché, 1900-1970 (Belin, 2001), paru en langue anglaise sous le titre Nylon and Bombs: Du Pont and the March of Modern America (Johns Hopkins University Press, 2007) ; La Condition noire : essai sur une minorité française (Calmann-Lévy, 2008) ; Les Noirs américains : en marche pour l’égalité (Gallimard, collection « Découvertes », 2009) ; Histoire de Chicago, écrit avec Andrew Diamond (Fayard, 2013) ; Le Modèle noir : de Géricault à Matisse, la chronologie, avec Louise Madinier (Musée d’Orsay : Flammarion, 2019).

Marie-Cécile Naves

Politiste, Marie-Cécile Naves est directrice de recherche et directrice de l’Observatoire genre et géopolitique à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Elle enseigne à l’université et en business school. Spécialiste des États-Unis à l’époque contemporaine, notamment des droites, de la politique intérieure et de la géopolitique américaine, elle s’intéresse également aux questions de genre, aux politiques d’éducation et de jeunesse et aux enjeux sociopolitiques du sport. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages, en particulier Trump : l’onde de choc populiste (Fyp éditions, 2016) ; Trump, la revanche de l’homme blanc (Textuel, 2018) ; Géopolitique des États-Unis (Eyrolles, 2018) ; La Démocratie féministe. Réinventer le pouvoir (Calmann-Lévy, à paraître début octobre 2020).

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès

Entrée gratuite – Réservation recommandée via l’application Affluences ou sur affluences.com
Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)

Date et Horaires

Samedi 10 octobre 2020
15 h – 17 h

Accès

François-Mitterrand - Petit auditorium
Quai François-Mauriac – Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim