Les « piliers de la création », vue prise par le téléscope James-Webb -  - NASA and STScI (Space Telescope Science Institute)
Prochainement

Les origines de la vie

18 h 30 - 20 h

Petit auditorium

Les « piliers de la création », vue prise par le téléscope James-Webb - - NASA and STScI (Space Telescope Science Institute)

La troisième édition du cycle « Débats au cœur de la science » se penche sur la question des origines. Cette table ronde réunit des scientifiques dont les travaux portent sur les origines et les conditions d’apparition de la vie.

La fascinante question de l’origine de la vie est aujourd’hui encore loin d’être élucidée. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, les scientifiques se sont défaits de la notion de génération spontanée, écartée par Louis Pasteur. Le savant français a ouvert l’abime du dilemme pastorien : le passage de la matière inerte à la vie a pourtant bien dû se produire (au moins) une fois dans le passé. Comment ? Où ? Le prix Nobel de chimie Arrhenius, découvreur de l’effet de serre, a repoussé le problème à d’autres mondes en défendant l’idée de la panspermie : la vie serait venue d’ailleurs, après avoir voyagé sur une météorite. Bien que ce scénario soit aujourd’hui abandonné, la quête de planètes pouvant abriter la vie est un champ de recherche actif depuis la découverte des premières exoplanètes dans les années 1990.

D’autres ont cherché quel milieu terrestre a pu favoriser l’apparition de la vie. Des composés chimiques élémentaires, soumis dans une soupe primitive à des conditions particulières, auraient permis l’émergence d’une complexité chimique suffisante pour assurer sa propre réplication. Stanley Miller et Harold Urey suscitent de grands espoirs dans les années 1960 en parvenant à former expérimentalement des acides aminés, composant des protéines, dans les conditions qu’on imaginait alors être celles de la Terre il y a 4 milliards d’années. Pourtant, notre meilleure compréhension de la biologie moléculaire a douché ces espoirs précoces. Dans quelles directions s’orientent aujourd’hui la recherche ? Des scénarios sont-ils testés expérimentalement ? Comment l’exploration spatiale peut-elle nous aider à résoudre ce problème ?

 

Rencontre animée par Caroline Lachowsky, journaliste scientifique à RFI

Les intervenants

Abderrazak El Albani est professeur de Géologie et de Sédimentologie à l’université de Poitiers. En 2008, lors de fouilles au Gabon, il a mis au jour avec son équipe de recherche des fossiles des formes de vie complexes composées de plusieurs cellules vieux de 2,1 milliards d’années. On imaginait alors que ces formes de vie multicellulaires étaient apparues plus d’1 milliard d’années plus tard. Ces travaux ont fait la couverture de la prestigieuse revue scientifique Nature en juillet 2010. Il a publié, avec Roberto Macchiarelli et Alain Meunier, Aux origines de la vie : une nouvelle histoire de l’évolution (Dunod, 2016) et un ouvrage illustré par la dessinatrice Adelinaa, Comment tout a commencé sur la Terre (HumenSciences, 2020). Un documentaire accessible librement présente sa découverte : À la recherche des origines… Deux milliards d’années au Gabon.

Marie-Christine Maurel est professeure de Biologie cellulaire et moléculaire à Sorbonne Université et au Muséum national d’histoire naturelle. Elle a publié plusieurs ouvrages consacrés aux origines de la vie, entre autres : avec Michel Cassé Xénobiologie, vers d’autres vies (Odile Jacob, 2018) ; Les origines de la vie (Poche - Le Pommier, 2017) ; La naissance de la vie : de l’évolution prébiotique à l’évolution biologique (Dunod, 2003).

Stéphane Mazevet, directeur de l’Observatoire de la Côte d’Azur, a été porteur de l’initiative de recherche interdisciplinaire et stratégique « Origines et conditions d’apparition de la vie » de l’université Paris Sciences & Lettres Il est l’auteur de l’ouvrage Les exoplanètes et la vie dans l’univers (Odile Jacob, 2021)

En partenariat avec France Médias Monde et RFI

 

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès
 

Entrée gratuite – Réservation conseillée
Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)

Date et Horaires

Jeudi 16 mars 2023
18 h 30 - 20 h

Accès

François-Mitterrand - Petit auditorium
Quai François-Mauriac – Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim

 

Toutes les séances du cycle Débats au cœur de la science