Femmes artistes

En art, les femmes ont toujours eu leur rôle à jouer, en étant muses ou modèles, protectrices et mécènes, commanditaires et collectionneuses ou amatrices éclairées. En revanche, jusqu’aux années 1960, il leur a été difficile de revendiquer avec force une place légitime en tant qu’artistes, au même titre que les hommes. 
Depuis quelques décennies, les femmes artistes sont davantage mises à l’honneur dans les institutions culturelles, notamment dans les musées. Avec cette page qui leur est dédiée, nous souhaitons contribuer à cette valorisation.
 

Les expositions en 2022

Des collections à explorer

  • Sur le site du Ministère de la Culture, une page très complète est dédiée aux femmes artistes, proposant une chronologie allant de l’Ancien Régime jusqu’en 1948 mais aussi une présentation des milieux artistiques dans lesquels elles ont évolué et les statuts revendiqués au cours du temps : Les femmes artistes sortent de leur réserve. La partie « Visiter l’exposition » propose 6 pages thématiques mises en ligne début 2022.

D’autres institutions culturelles partout dans le monde, comme les bibliothèques ou les musées, et des associations militantes proposent d’autres ressources à la fois complémentaires et variées :

Le National museum of women in the arts, aux USA et le Musée des femmes artistes mexicaines, au Mexique, sont dédiés à la valorisation des pratiques artistiques féminines. De nombreuses œuvres de Mary Cassatt, Lavinia Fontana, Clara Peeters, Joana Vasconcelos et bien d’autres sont présentées avec des possibilités de recherche par artiste, par époque, par discipline artistique et par thème.

À voir et à écouter

Archives of Women Artists, Research and Exhibitions

Portrait de Frida Kahlo- © Louise Nelson

Du 14 juin au 4 juillet 2021, la BnF proposait Be AWARE. A History of Women Artists, une présentation de l’association AWARE : Archives of Women Artists, Research and Exhibitions.
Cette exposition documentaire offrait une approche pédagogique multimédia combinant textes, images et vidéos, à propos de la reconnaissance des artistes femmes du XXe siècle et des principales actions menées pour mettre en valeur leurs œuvres au sein d’une histoire de l’art mondiale.

Imaginée par la designer Matali Crasset et composée de mobilier léger et coloré, l’exposition a été conçue dès le départ pour être itinérante.

 

Le site de l’association AWARE, qui se propose de replacer les artistes femmes du XXe siècle dans l’histoire de l’art est extrêmement riche. La consultation notamment du centre de documentation sur les femmes artistes et l’onglet liens utiles, très riche et documenté, sont particulièrement utiles pour toute étude sur l’art et les femmes. Le site propose également une bibliographie sélective pour compléter les recherches.
à suivre : Les prix AWARE 2022
« Depuis leur création en 2016, les prix AWARE apportent un nouveau regard sur les carrières d’artistes femmes et œuvrent pour une reconnaissance accrue de leur travail. En 2022, l’un des deux prix, destiné jusqu’alors aux artistes émergentes, évolue pour récompenser les artistes en milieu de carrière, moins soutenues par les prix existants et l’actuel écosystème de l’art. »

Quelques autres sites

Acquisitions récentes

La salle F de la Bibliothèque tous publics propose des monographies, catalogues d’exposition et catalogues raisonnées sur des artistes femmes, d’Artemisia Lomi Gentileschi à Dorothea Tanning, en passant par Georgia O’Keeffe ou Gabrielle Chasnel. Les artistes contemporaines y sont bien sûr également représentées.

Les publications d’ouvrages consacrés aux femmes artistes ne cessent d’augmenter et enrichissent considérablement nos collections en art. Parmi les ouvrages acquis en 2021 pour la salle F, mentionnons ceux concernant la sculptrice Kate MccGwire, l’artiste textile Bisa Butler, la peintre suisse Liliane Tomasko, les photographes Catherine Opie, Elisabeth Neudörfl et Marie Al-Khazen, la peintre Layla Rosalind Nashashibi, l’artiste britannique Rose Wylie, l’artiste d’installations Sara Cwynar, la peintre Sophie Taeuber-Arp, l’artiste pratiquant le dessin et l’installation Brigitte Waldach, la graphiste et photographe Barbara Kruger, la peintre figurative américaine Alice Neel, et l’artiste contemporaine japonaise Yayoi Kusama.

La multiplicité et la diversité des ouvrages acquis par la BnF témoignent, de la part des spécialistes et historiens de l’art, d’un intérêt majeur pour mettre en avant ou réhabiliter les femmes artistes, qui ont souvent été oubliées ou niées au cours de l’histoire. Les ouvrages suivants, disponibles en salle F, en sont un exemple non exhaustif :

Enfin, parmi les dernières acquisitions, de plus en plus d’ouvrages abordent le féminisme en art :

Ressources en ligne de la BnF 

Plusieurs bibliographies sont disponibles
Quelques billets du blog Gallica et du blog Lecteurs célèbrent les femmes artistes
Une série de billets enfin, retrace l’entrée compliquée des femmes à l’Académie des Beaux-arts

Lire aussi

Dans Gallica, explorez également des sélections faites autour de plusieurs artistes femmes
Plusieurs dossiers thématiques sont enfin proposés dans la Banque d’images de la BnF

Dictionnaire universel des créatrices

Éditions des femmes-Antoinette Fouque

 

Des créatrices de tous les continents, de toutes les époques et dans tous les domaines de l’activité humaine sont recensées dans le Dictionnaire universel des créatrices, qui est désormais disponible en accès illimité, sur place et à distance, dans les ressources électroniques de la BnF.

Pour en savoir plus

Pour approfondir

Pour une recherche approfondie sur un sujet précis, consultez la page Ressources numériques en art sur le site de la BnF et le Chercher & trouver consacré à l’art.
Sur la plateforme OpenEdition, des articles, comptes rendus et critiques issus de la recherche scientifique sont proposés en accès libre. Parmi les plus récents, citons le billet Séparer la femme de l’artiste ?ou encore le compte rendu de l’ouvrage Les Femmes artistes sont dangereuses, de Laure Adler et Camille Viéville, paru chez Flammarion en 2018.
Sur ce même portail, on peut également suivre les publications en ligne de la revue française pluridisciplinaire Clio. Femmes, Genre, Histoire mais aussi plusieurs carnets hypothèses, parmi lesquels :
  • Genre et histoire de l’art, s’intéressant aux études de genre et leurs rapports avec l’histoire de l’art et les musées. Parmi les derniers articles mis en ligne : Stéréotypes de la femme artiste à l’écran (XVIIIe-XIXe siècles) et À propos du parcours « femmes, art et pouvoir », musée d’Orsay (juin-octobre 2019).
Et dans une moindre mesure :

L’art et les femmes - Bibliographie

En 1989 encore, à New York, le groupe d’activistes féministes, Les Guérilla Girls, se sont insurgées contre le manque de visibilité du travail artistique des femmes dans les grandes institutions culturelles. Depuis les années 2000, cet élan en faveur d’une reconnaissance du talent des femmes artistes est néanmoins de plus en plus visible, grâce notamment au travail actif de personnalités issues du monde culturel qui ont à cœur de promouvoir les créations artistiques des femmes. Des initiatives heureuses ont vu le jour : en 2005, le Max Mara Art Prize for women est créé, permettant de soutenir une artiste dans des projets artistiques ambitieux ; en 2014 est fondée l’association AWARE pour promouvoir et diffuser les œuvres des femmes artistes des XXe et XXIe siècle.
De grandes expositions, ces dernières années, ont d’ailleurs été consacrées aux femmes artistes : ce fut le cas de Niki de Saint Phalle et d’Élisabeth Vigée Le Brun au Grand Palais respectivement en 2014 et 2015 ; Sonia Delaunay, Carol Rama et Paula Modersohn-Becker ont été quant à elles mises à l’honneur au Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2014, 2015 et 2016. En novembre 2017, la vente aux enchères d’Artcurial, à Paris, a mis en lumière les plâtres et les bronzes de Camille Claudel, artiste dont le talent a été salué et les œuvres largement plébiscitées par les grands musées. Plus récemment encore, à Paris, l’exposition Women House à la Monnaie de Paris a permis de mettre en avant l’œuvre de 39 artistes femmes du XXe et XXIe siècles, exposition relayée par le National Museum of Women in the Arts à Washington D.C. Le centre Pompidou et le musée Jacquemart-André ont organisé des expositions dédiées au travail des artistes américaines Sheila Hicks et Mary Cassatt. Enfin, cette année, a lieu la première édition du festival dédié aux femmes photographes professionnelles à Houlgate, dans le Calvados. L’année 2019 n’est pas en reste : en Italie, la fresque de l’artiste de la Renaissance Plautilla Nelli intitulée Dernier repas du Christ (1524-1588) est exposée au musée Santa Maria Novella de Florence, 450 ans après sa dernière présentation au public.
Cette bibliographie, non exhaustive, a donc pour objectif de s’inscrire dans l’actualité en engageant une réflexion quant à la place des femmes dans l’art. Aussi un premier volet s’intéresse-t-il à la femme comme objet de représentation en art. Véritable motif artistique, en peinture notamment, le féminin est un sujet de prédilection pour les artistes. Un second volet présente la réappropriation de l’art par les femmes grâce à des combats, des unions et une pensée féministe affirmée. Enfin, un dernier volet est consacré aux grandes artistes, toutes périodes et toutes pratiques artistiques confondues.

Télécharger la bibliographie