La mise à jour du Catalogue général des manuscrits (CGM) du CCFr

La mise à jour et l’enrichissement du Catalogue général des Manuscrits (CGM) font partie des principaux objectifs du Catalogue collectif de France (CCFr). Cela passe notamment par la mise à disposition en 2019 de TAPIR, un outil mutualisé de production en EAD.

Qu’est-ce que le CGM ?

Le CGM, Catalogue général des manuscrits, est un catalogue de référence en France pour les manuscrits et fonds d’archives conservés dans les bibliothèques publiques.
Il est issu d’un vaste projet éditorial qui s’est étalé sur près d’un siècle et demi (de 1849 à 1993) et a donné lieu à la publication de 116 volumes imprimés.  
Informatisé entre 2005 et 2008 dans le cadre d’un chantier interministériel coordonné par la Bibliothèque nationale de France (BnF), il est désormais accessible dans le Catalogue collectif de France :
  • pour la partie Enseignement supérieur et recherche  via Calames,
  • pour toutes les autres institutions de conservation via le Catalogue général des manuscrits (CGM).
Aujourd’hui, le périmètre de signalement du CGM s’est considérablement élargi. Il décrit et localise des documents manuscrits de tout type et de toute période conservés dans des bibliothèques municipales, des archives départementales et communales, mais aussi des musées ou d’autres types de bibliothèques. Plus de 470 institutions sont représentées.
Le signalement des documents d’archives et des manuscrits se poursuit désormais sous forme électronique au format EAD.
 
la recherche sur des manuscrits et fonds d’archive dans le CCFr
Le Catalogue collectif de France (CCFr) permet l’interrogation simultanée des catalogues en ligne suivants :
 
  • Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques françaises (CGM),
  • Catalogue des manuscrits conservés dans les établissements relevant de l’Enseignement supérieur (Calames),
  • Catalogue Archives et manuscrits de la BnF (Bnf-AM),
  • Répertoire des manuscrits littéraires français du XXe siècle.

L’ensemble de catalogues Manuscrits et Archives donne accès à 2,4 millions de références de plus de 800 institutions de conservation, avec 90 000 liens vers des manuscrits numérisés.

 

TAPIR : un outil de catalogage en EAD pour le réseau du CCFr

En 2019, le CGM accélère son actualisation. Pour faciliter la conduite de cette ambitieuse entreprise nationale dans les prochaines années, le CCFr donne gratuitement accès à un nouvel outil mutualisé de production de données bibliographiques en EAD : TAPIR (Traitement Automatisé pour la Production d’Instruments de Recherche).

Destiné aux bibliothèques partenaires du CCFr et développé en collaboration avec elles afin de répondre au mieux à leurs besoins, TAPIR vise à simplifier le catalogage et la gestion des données en EAD.
La mise à disposition de cet outil s’inscrit dans un plan national soutenu/financé par le Ministère de la Culture visant à favoriser le signalement du patrimoine.

 

 

À qui s’adresse TAPIR ?

  • Les établissements déjà présents dans le CGM
  • Tout établissement public ou dont les fonds sont accessibles au public (hors ceux de l’Enseignement supérieur qui ont vocation à travailler au sein du réseau Calames animé par l’ABES) :
    • Bibliothèques municipales
    • Grandes institutions
    • Agences de coopération
    • Bibliothèques de musées
    • Archives (partie « bibliothèque »)
    • Autres institutions

La mise en œuvre de ce programme de signalement, qui concerne plusieurs centaines d’établissements, s’appuie sur :

  • la formation à TAPIR assurée par la BnF pour les professionnels s’engageant dans la mise à jour du CGM,
  • un accompagnement technique, méthodologique et financier,
  • une programmation régionale,  en concertation avec  les principaux acteurs locaux (directions régionales des affaires culturelles, structures régionales  de coopération, bibliothèques).

 

L’offre de formation à destination des partenaires BnF

Contacts

Marie Guyot

Coordinatrice du programme national de signalement des manuscrits (CCFr-CGM)

marie.guyot@bnf.fr