Sciences de la vie, agronomie et médecine vétérinaire

Les fonds de sciences de la vie regroupent les collections de biologie et de paléontologie.

Cette page présente également les collections d’agronomie, de zootechnie, de médecine vétérinaire, ainsi que les domaines annexes suivants : pédologie, pêche et aquaculture.

Collections de science de la vie

Riches d’environ 150 000 ouvrages, ces collections présentent des niveaux d’étude et des sujets très divers : molécule, cellule, tissu, organe, individu, population, espèce, écosystème…

La Bibliothèque tous publics met en accès libre des ouvrages introductifs à l’étude du vivant et propose des ouvrages de synthèse regroupés par organismes (microbiologie, botanique, zoologie). Elle propose également manuels et traités dans les disciplines de la biologie structurale et fonctionnelle. L’accent est mis sur la biochimie, la biologie cellulaire et moléculaire, ainsi que l’écologie. 20 revues du domaine sont présentes en salle C.

La Bibliothèque de recherche offre une documentation en accès libre composée d’ouvrages suivant l’actualité de la recherche internationale. Ces documents sont en anglais dans leur très grande majorité. La Bibliothèque comporte également un grand nombre de collections de référence ainsi que 30 revues du domaine.

On trouve dans les collections en magasins de la Bibliothèque de recherche des classiques de la discipline, comme lHistoire naturelle de Buffon ou la Philosophie zoologique de Lamarck

 

Billets de blog

 

Le chèvrefeuille

Billet de blog Gallica [31 mai 2020]

Il s’enroule sur son support avant de déployer ses fleurs odorantes : le chèvrefeuille déploie ses fragrances dans l’herbier de Gallica.


Lire l’article du blog Gallica

 

Libellule et demoiselle

Album des insectes choisis - 1788 - Utamaro - INHA

Billet de blog Gallica [27 mai 2020]

Avec le printemps réapparaissent bon nombre d’insectes dont les libellules. Qui ne cherche pas des yeux une libellule en entendant le vrombissement de ses ailes ? Qui n’est pas attiré par son vol si particulier et si rapide, par ses belles couleurs ? Partons à la découverte de cet animal admirable et inspirant.


Lire l’article du blog Gallica

 

La pivoine

Paeonia femina flore multiplici Dod., gouache sur vélin, Collection des vélins, portefeuille 41 folio 17 - 17e siècle - Nicolas Robert

Billet de blog Gallica [17 mai 2020]

Si une expression courante associe la couleur rouge aux pivoines, c’est en hommage à la pivoine officinale. Cette plante, représentée dans les Grandes heures d’Anne de Bretagne, produit en effet des fleurs rouges. Appelée aussi rose de Pentecôte en raison de sa période de floraison, la fleur de pivoine arbore les teintes les plus diverses…


Lire l’article du blog Gallica

 

La quinine et le quinquina

Billet de blog Gallica [14 mai 2020]

La quinine a été isolée en 1820 par deux chimistes français. Elle est tirée du quinquina, plante américaine utilisée pour lutter contre le paludisme. Un de ses dérivés synthétiques a connu récemment un regain de notoriété : l’hydrochloroquine.


Lire l’article du blog Gallica

 

La digitale

Billet de blog Gallica [10 mai 2020]

En lisière des forêts, dans les clairières ou les parcelles récemment défrichées, les landes, les prés et le long des chemins des régions à terrain plutôt frais et acide, on remarque en été de hautes tiges où s’échelonnent les fleurs rose foncé pointillées de pourpre de la grande digitale ou digitale pourprée (Digitalis purpurea).


Lire l’article du blog Gallica

 

La tomate

Tomates - 1861 - La Maison rustique

Billet de blog Gallica [3 mai 2020]

De la grande famille des Solanacées, tout comme la pomme de terre, le pétunia ou encore le tabac, la tomate, ou Solanum lycopersicum L, est un mets indissociable des beaux jours et souvent l’une des premières plantes cultivées par les apprentis jardiniers.


Lire l’article du blog Gallica

 

Le robinier

Revue horticole - 1863 - Barral, Jean-Augustin

Billet de blog Gallica [26 avril 2020]

Si vous êtes gourmand, vous connaissez peut-être le robinier sous le nom usurpé d’acacia : c’est en effet aux grappes de fleurs parfumées du robinier faux-acacia que l’on doit le miel d’acacia et les beignets de fleurs d’acacia.


Lire l’article du blog Gallica

 

Le mouron des oiseaux

Du Mouron pour les p’tits oiseaux, mélodie enfantine - 1909 - Missa, Edmond

Billet de blog Gallica [19 avril 2020]

Penchons-nous cette semaine dans l’herbier de Gallica sur une plante gracile dont les oiseaux raffolent.


Lire l’article du blog Gallica

 

Elizabeth Blackwell ou la botanique comme instrument de libération

Billet de blog Gallica [13 avril 2020]

Elizabeth Blackwell (1707-1758), jeune épouse anglaise, se retrouve dans ressources à Londres alors que son mari est emprisonné pour dettes. Pour le faire libérer, elle se lance dans la réalisation d’un herbier imprimé qui fera sa notoriété.


Lire l’article du blog Gallica

 

L’anémone

Anemone variae flore simplici - 17e siècle - Nicolas Robert (MNHN)

Billet de blog Gallica [12 avril 2021]

Appréciée des jardiniers depuis plusieurs siècles, elle orne parterres et bouquets : l’anémone déploie ses teints rougeoyants dans l’herbier de Gallica.


Lire l’article du blog Gallica

La bruyère

Phytanthoza-iconographia, t. 2, Ratisbonne - 1737-1745 - Johann Wilhelm Weinmann

Billet de blog Gallica [6 avril 2021]

Associée à l’image de la lande, la bruyère paraît bien modeste avec ses petites fleurs colorées. Elle cache pourtant un genre bien plus touffu, à retrouver dans l’herbier de Gallica.


Lire l’article du blog Gallica

Le peuplier tremble

Liber de herbis et plantis - XIVe siècle - Manfredus de Monte Imperiali

Billet de blog Gallica [29 mars 2021]

La moindre brise printanière le fait frissonner : c’est de la grande mobilité de son feuillage que le peuplier tremble tire son appellation commune, de même que son nom scientifique, Populus tremula.


Lire l’article du blog Gallica

Le mimosa

Etude de la plante - 1903 - Maurice Pillard Verneuil

Billet de blog Gallica [22 mars 2021]

Le mimosa des fleuristes est en fait un acacia. L’herbier de Gallica vous aide à vous y retrouver parmi ces différentes espèces.


Lire l’article du blog Gallica

La jacinthe

Billet de blog Gallica [15 mars 2021]

Alors que les jacinthes commencent à fleurir dans nos jardins et sur nos terrasses et balcons, leur parfum entêtant se fait déjà sentir dans l’herbier de Gallica.


Lire l’article du blog Gallica

Le merisier

Merisier à grappes. In : Les arbres, arbustes et arbrisseaux forestiers - 1932 - Gatin, Charles-Louis

Billet de blog Gallica [1er mars 2021]

Diffusé par les oiseaux qui s’en régalent, le merisier a longtemps rendu de nombreux services aux populations. Cet arbre à l’origine de nos cerisiers cultivés est à redécouvrir dans l’herbier de Gallica.


Lire l’article du blog Gallica

La rose tremière

La rose trémière. In : Les Plantes médicinales indigènes et exotiques - 1889 - Egasse, Ed. ; Dujardin-Beaumetz, Georges

Billet de blog Gallica [8 février 2021]

Rose sans épine, à la tige épaisse et élancée, la rose trémière fait son entrée cette semaine dans l’herbier de Gallica.
Son physique est bien éloigné des rosiers communs, pour la bonne raison qu’elle ne fait pas partie du genre botanique des roses, mais de celui des guimauves.


Lire l’article du blog Gallica

 

La marmotte

La vie des animaux illustrée - 1903 - Ménégaux, Auguste

Billet de blog Gallica [2 février 2021]

Le 2 février se tient le jour de la marmotte, immortalisé dans le film Un jour sans fin. Son activité doit révéler si l’hiver sera encore long ou non. Le rongeur est devenu un animal emblématique de la faune montagnarde.


Lire l’article du blog Gallica

 

La psalliote des jachères

Psalliota arvensis Schaeff - 19 mai 1886 - Fabre, Jean-Henri

Billet de blog Gallica [1er février 2021]

Moins connu que le champignon de Paris, la psalliote des jachères appartient elle aussi à la famille des agarics et à la catégorie des champignons comestibles. À déguster dans l’herbier de Gallica.


Lire l’article du blog Gallica

 

L’ailante

Traité des arbres et arbustes que l’on cultive en France en pleine terre - 1800-1805 - Duhamel Du Monceau, Henri-Louis

Billet de blog Gallica [25 janvier 2021]

Cet arbre d’ornement, introduit en Europe au XVIIIe siècle, s’est tellement bien adapté à ces nouveaux cieux qu’il en devient quelque peu envahissant. L’herbier de Gallica se penche sur son cas.


Lire l’article du blog Gallica

 

Le houx

Billet de blog Gallica [18 janvier 2021]

Prince de l’hiver, le houx tire son immortalité symbolique de son feuillage persistant. Si le vert de ses feuilles et le rouge de ses fruits le prédestinent à l’ornementation, il est aussi doté de nombreux attraits aujourd’hui méconnus comme l’extrême qualité de son bois ou ses propriétés médicinales majeures.


Lire l’article du blog Gallica

 

Le pissenlit

Kreütterbuch - 1595 - Bock, Hieronymus

Billet de blog Gallica [11 janvier 2021]

« On mange les pissenlits par la racine » quand tout est fini, mort et enterré profondément dans la terre ; en effet, la forte racine en pivot du pissenlit peut facilement atteindre 30 cm de profondeur ou plus. Creusons le sujet avec l’herbier de Gallica.


Lire l’article du blog Gallica

 

Le noisetier commun

Traité des arbres et arbustes que l’on cultive en France - 1809 - Duhamel Du Monceau, Henri-Louis

Billet de blog Gallica [4 janvier 2021]

Que ce soit pour ses fruits aisément conservables, ses chatons que l’on repère dans les haies en fin d’hiver, ou son pollen allergisant, tout le monde connaît le noisetier, à découvrir dans l’herbier de Gallica. Natif des abords de la Mer Noire, le noisetier européen (ou coudrier) a très tôt été exploité par Homo sapiens..


Lire l’article du blog Gallica

 

Le perce-neige

Horae ad usum Romanum, dites Grandes Heures d’Anne de Bretagne - 1503-1508 - Bourdichon, Jean. Enlumineur

Billet de blog Gallica [28 décembre 2020]

Le Perce-neige commun (Galanthus nivalis) fait partie des premières fleurs à percer le manteau hivernal. Cette plante bulbeuse est connue depuis l’Antiquité sous divers noms. Au IIIe siècle avant Jésus-Christ, dans son ouvrage Recherches sur les plantes, Théophraste la nomme violette blanche…


Lire l’article du blog Gallica

 

La rose de noël

Billet de blog Gallica [21 décembre 2020]

Larmes de bergère ou ingrédients de sorcière, les roses de Noël désignent quelques espèces d’hellébores fleurissant dès l’hiver, en particulier l’Hellébore noir et l’Hellébore d’Orient.


Lire l’article du blog Gallica

 

La grande ortie

Herbarium sanitatis - [s. d] - [s. n.]

Billet de blog Gallica [14 décembre 2020]

Elle laisse des souvenirs cuisants sur les bras et les mollets des promeneurs imprudents. La grande ortie recèle pourtant de nombreuses vertus… pour qui sait s’en saisir.
L’ortie est associée à la démangeaison qu’elle provoque. Le mot vient du latin urtica qui a donné en français le terme « urticant », qui désigne d’ailleurs les poils lui servant de défense…


Lire l’article du blog Gallica

 

Le coprin chevelu

Coprin chevelu - Coprinus comatus. In : Nouvel atlas de poche des champignons comestibles et vénéneux les plus répandus - 1905 - Paul Dumée

Billet de blog Gallica [7 décembre 2020]

Cette semaine, l’Herbier de Gallica fleure bon les sous-bois d’automne et se penche sur le coprin chevelu. On le trouve dans toute la France, et loin de se cacher, il se détache nettement en blanc sur la pelouse, même urbaine, pourvu qu’elle soit bien nourrie de compost ou de fumier…

Lire l’article du blog Gallica

 

Le lierre

De Historia stirpium commentarii insignes, Bâle - 1542 - Leonhart Fuchs

Billet de blog Gallica [30 novembre 2020]

Il s’enroule autour des arbres, des murs, des maisons. C’est au lierre d’entrer dans l’herbier de Gallica.

Lire l’article du blog Gallica

 

Le myosotis

Myosotis des Alpes, gravure de La Revue horticole - 1934 - Eudes, J

Billet de blog Gallica [23 novembre 2020]

Le myosotis est un genre à lui tout seul, qui comporte plus de cent espèces différentes. Enrichissons cette semaine l’herbier de Gallica avec le myosotis alpestre, ou myosotis Alpestris.

Lire l’article du blog Gallica

 

la fraise des bois

Billet de blog Gallica [16 novembre 2020]

L’enrichissement de l’Herbier virtuel de Gallica se poursuit cette semaine avec la fraise des bois, fruit petit et fragile qui surpasse toutes les variétés cultivées en saveur et en parfum.

Lire l’article du blog Gallica

 

la pâquerette

Billet de blog Gallica [9 novembre 2020]

Dans les prairies, sur les pelouses ou au bord des chemins pousse une petite fleur qui nous est très familière : la pâquerette.

Lire l’article du blog Gallica

 

La violette des bois

Les fleurs animées - 1867 - J.-J. Grandville

Billet de blog Gallica [2 novembre 2020]

Gallica se propose d’ouvrir l‹ «Herbier de Gallica» en parcourant flores et florilèges et ainsi partir à la découverte des plantes emblématiques ou méconnues. A défaut de les admirer réellement, retrouvons-en quelques-unes virtuellement.
Commençons par la discrète violette…

Lire l’article du blog Gallica

 

horace walpole et la diffusion du jardin anglais en france

Billet de blog Gallica [8 septembre 2020]

Rencontre avec Horace Walpole, l’un des chantres théoriques du jardin anglais.
Au XVIIIe siècle, la perception des espaces naturels est modifiée par le regard des esthètes, des écrivains et des peintres. Les randonnées pédestres deviennent à la mode. Dès lors, le jardin se révèle comme un lieu de sociabilité, où l’on se montre, où l’on cause, où des fêtes sont données.
L’organisation de l’espace s’en trouve bouleversée…

Lire l’article du blog Gallica

 

COPIE, PLAGIAT,FORGERIE : LES PETITS ARRANGEMENTS DES NATURALISTES

John James Audubon, The Birds of America, vol. VII, New York, 1856. Bibliothèque centrale de l’École polytechnique fédérale de Zurich sur E-rara

Billet de blog Gallica [Juillet 2020]

Naturalistes et illustrateurs ont décrit des milliers d’espèces animales et végétales d’après des spécimens qu’ils ont collectés. Dans certains cas, ils s’affranchissent de la rigueur scientifique pour verser dans le plagiat ou la forgerie, comme Audubon avec l’aigle de Washington.



Lire l’article du blog Gallica

 

PETITE HISTOIRE DU LAURIER-ROSE

Joseph Pitton de Tournefort, ​Elemens de botanique, ou Methode pour connoître les plantes​, t. III, 1694

Billet de blog Gallica [25 juin 2020]

Le laurier-rose, ou ​Nerium oleander​, décrit et nommé par ​Carl von Linné en 1753, est une espèce d’arbuste de la famille des ​Apocynacées​. Petite histoire de cette espèce aux fleurs roses, blanches, jaunes, orangées ou rouges, présente sur les deux rives de la Méditerranée.

Lire l’article du blog Gallica

 

faune, flore et géologie parisienne

Billet de blog Gallica [22 mai 2020]

La faune parisienne ne se limite pas au pigeon, au rat ou au poulbot parisien. Elle est bien plus riche, de même que le platane ne doit pas être l’arbre qui cache la flore parisienne. Découvrons le parcours Gallica qui leur est consacré.

Lire l’article du blog Gallica

 

La forêt

François-Jules Collignon, Forêt de Grendelbruch près de Guirbaden, Strasbourg, 1870

Billet de blog Gallica [24 avril 2020]

La forêt n’a pas toujours été perçue comme un espace de loisir. Pendant des siècles, elle a occupé une place essentielle dans la vie des populations, leur apportant logis, nourriture, énergie…

Lire l’article du blog Gallica

 

Le pangolin

Usages du Siam, 1665-1700

Billet de blog Gallica [17 avril 2020]

La pandémie actuelle a fait découvrir au monde entier un discret mammifère bien curieux : le pangolin. Tranquille habitant des forêts d’Afrique et d’Asie, il s’est retrouvé involontairement sur le devant de la scène en tant que maillon de la transmission du coronavirus entre la chauve-souris et l’homme.

Lire l’article du blog Gallica

 

L’année du rat

Qazvīnî, ʿAğā’ib al-maḫlūqāt wa-ġarā’ib al-maqğūdāt, 1480. gallica.bnf.fr

Billet de blog Gallica [24 janvier 2020]

Le 25 janvier commençe l’année du rat dans le calendrier chinois. L’animal est vu positivement dans la culture chinoise mais très négativement dans la culture occidentale. Qui est donc ce petit rongeur ? Le rat a donné naissance à plusieurs expressions plus ou moins amènes comme le rat d’opéra, le rat d’église ou, notre préféré : le rat de bibliothèque.

Lire l’article du blog Gallica

 

L’araignée au fil de nos peurs

Billet de blog Gallica [30 octobre 2019]

Animal très présent dans la nature et dans nos habitations, l’araignée habite nos croyances, peurs et fantasmes.
Elle est devenue l’un des symboles de cette fête populaire qu’est Halloween, avec son cortège de sorcières, de chats noirs, de citrouilles et… d’araignées.
Magnifique création de la nature, l’araignée est parfois effrayante, souvent fantastique, toujours impressionnante.

Lire l’article du blog Gallica

Bibliographies

De quelle nature parle-t-on ? - Bibliographie [Octobre 2019]

FR - PDF - 234.64 Ko

Que considère-t-on comme étant « la nature » ?
La définition de la nature se nourrirait des rapports de pouvoir déjà en cours et pourrait même avoir tendance à les renforcer.
Au fil des thèmes abordés, cette biblio-filmographie apporte quelques éclaircissements sur le sujet.

 

Collections de paléontologie

Toutes les branches de la paléontologie, systématique et fondamentale, sont représentées : biostratigraphie, paléobotanique, paléozoologie, paléoécologie, anthropologie biologique, etc.

La Bibliothèque tous publics met en accès libre des ouvrages introductifs à la paléontologie, des ouvrages d’identification des fossiles, animaux et végétaux, et des manuels et traités. On y trouve aussi des essais et études sur l’origine de l’homme et son évolution.
Les collections en accès libre de la Bibliothèque de recherche couvrent toutes les branches de la discipline.

Les documents conservés en magasins rassemblent la production scientifique spécialisée contemporaine française. Ils comprennent également des documents anciens : on y trouvera notamment le Discours sur les révolutions de la surface du globe de Georges Cuvier ou la Paléontologie française d’Alcide Dessalines d’Orbigny

 


 

Collections d’agronomie et de médecine vétérinaire

Les ouvrages d’agronomie traitent des différents aspects de l’ensemble des productions végétales (culture, génétique, phytopathologie), aussi bien pour les « grandes » cultures (céréalières, légumineuses) que pour des productions spécifiques comme l’horticulture, la viticulture et la sylviculture.
La pédologie (l’étude des sols) est abordée du point de vue agronomique : irrigation, drainage, fertilisation.

Les collections de zootechnie étudient les productions animales (élevage, sélection, reproduction). On y trouve en outre des ouvrages sur l’industrie laitière, sur l’aquaculture et sur la pêche commerciale sous ses aspects scientifiques et techniques.

Les collections de médecine vétérinaire comprennent toutes les disciplines du domaine : pathologie, chirurgie, anatomie, pharmacologie.

La Bibliothèque tous publics offre près de 2000 ouvrages en libre-accès  destinés à un large public ainsi qu’aux professionnels du monde agricole.
La Bibliothèque de recherche propose près de 2500 ouvrages en accès libre et une quarantaine de périodiques abordant des domaines plus spécialisés de la recherche contemporaine. Majoritairement de langue anglaise, ces documents complètent les collections en magasins, qui contiennent les œuvres des agronomes français et des principaux auteurs étrangers.
Les journaux et mémoires des Sociétés d’agriculture et d’horticulture sont bien représentés dans une production éditoriale française qui a toujours été très active dans ces domaines.

Billets de blog

 

Elisa Champin, Joséphine Coutance et l’Album Vilmorin

Billet de blog Gallica [7 avril 2021]

Elisa Champin et Joséphine Coutance, peintres de fleurs au milieu du XIXe siècle, sont principalement connues pour leur travail sur l’Album Vilmorin, un ensemble de planches en couleur représentant des fleurs, légumes et plantes fourragères peintes d’après nature. Mais qui étaient ces femmes ?

Lire l’article du blog Gallica

 

LES INONDATIONS DE 1856, UN EXEMPLE DE SOLIDARITé HORTICOLE

Octave Ferré, Les Inondations de 1856, Paris, 1856, p. 33

Billet de blog Gallica [26 juin 2020]]

Le secteur horticole est aujourd’hui durement éprouvé par les mesures de confinement qui empêchent l’écoulement de la production. Malheureusement pour les professionnels de l’horticulture, c’est loin d’être la première crise de leur histoire. Les dévastatrices inondations de 1856 vont susciter une forte mobilisation et diverses actions de solidarité envers les sinistrés.

Lire l’article du blog Gallica

 

Adolphe Alphand et les parcs et jardins de paris

Le Monde illustré, 35e année, n° 1811, 12 décembre 1891

Billet de blog Gallica [19 novembre 2019]

À l’occasion du colloque « Droit (s) et jardin » qui s’est tenu le 15 novembre 2019 à la BnF, redécouvrons Adolphe Alphand, qui est à l’origine du réseau actuel des squares, parcs, jardins, bois et allées arborées de Paris. Au moment où Haussmann perce la capitale de grandes avenues, Alphand l’orne d’une parure végétale.
En près de quarante ans, Adolphe Alphand marque la capitale de son empreinte, contribuant à façonner l’image que Paris donne au monde entier. Le succès des parcs et jardins parisiens ne se dément pas aujourd’hui. La réflexion sur la trame verte de l’agglomération parisienne travaille les urbanistes depuis plus d’un siècle. Il est un temps question de transformer l’enceinte et la zone non aedificandi en une ceinture verte qui aurait réuni les différents parcs dus à Alphand, mais l’espace est finalement loti. À l’heure du Grand Paris, les questions abordées par Alphand restent d’actualité.

Lire l’article du blog Gallica
 

 

Jean de la Quintinie, créateur du potager du roi

Charles Perrault, Des hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, tome II, Paris, A. Dezallier, 1700

Billet de blog Gallica [6 novembre 2019]

Dans le cadre du colloque « Droit (s) et jardin » qui s’est déroulé le 15 novembre 2019 à la BnF, tournons-nous vers Louis XIV qui a marqué non seulement les arts et la guerre, mais aussi l’horticulture. Friand de fruits et de légumes frais, il lui fallait un jardin à sa mesure - le Potager du roi -  et un praticien du même ordre : Jean de La Quintinie. Ce juriste de formation réussit le tour de force de fournir la table royale en toutes saisons.


Lire l’article du blog Gallica

 

L’abbé lemire et la creation des jardins ouvriers

Rentrée des chambres, octobre 1910, abbé Lemire

Billet de blog Gallica [22 octobre 2019]

Dans le cadre du colloque « Droit(s) et jardin » qui s’est tenu le 15 novembre 2019 à la BnF, penchons-nous sur l’abbé Lemire, prêtre nordiste et député qui, en 1896 fonde la Ligue du Coin de Terre et du Foyer pour encourager la création de jardins ouvriers.
Il voit dans le jardin le moyen de combattre certains maux qui touchent les ouvriers (insalubrité, alcoolisme…) car il apporte complément alimentaire et loisir au grand air.
La création des jardins ouvriers à la fin du XIXe siècle correspond à un moment de tensions politiques et sociales. Les buts politiques et moraux n’en sont pas absents dans cette volonté d’encadrer les ouvriers hors de l’usine pour éviter qu’ils ne le soient par le parti ou le syndicat. C’est l’époque des grands patrons paternalistes. Il n’en reste pas moins que ces jardins se sont transformés en jardins familiaux, partagés, collaboratifs… Ils rejoignent la question de l’agriculture urbaine et de la place de la nature en ville.

Lire l’article du blog Gallica

Bibliographies

Journée mondiale des luttes paysannes - Bibliographie [Avril 2021]

FR - PDF - 227.79 Ko

Chaque année, le 17 avril, la Journée mondiale des luttes paysannes met en lumière les conditions de vie des paysans dans le monde.

Les animaux au jardin - Bibliographie [Juin 2019]

FR - PDF - 324.75 Ko

Au printemps, les jardins bruissent de vie. Insectes, oiseaux… forment des écosystèmes mis à mal par les produits chimiques répandus dans l’environnement.

 

Le cheval - Bibliographie [Janvier 2019]

FR - PDF - 276.14 Ko

Gibier, moteur, monture, symbole, autant de rôles que le cheval a endossés dans ses rapports avec les hommes…