Rapport d'activité 2019

Focus

L’ensemble des livraisons de la revue Dada acquis par la Réserve des livres rares en 2019, grâce aux fonds levés à l’occasion du dîner des mécènes de la BnF, témoigne de l’attention portée par la Bibliothèque à l’enrichissement de ses fonds d’avant-garde. Revue majeure des avant-gardes littéraires et artistiques du début du XXe siècle, la revue Dada vit le jour en juillet 1917 à Zurich, dans la suite des premières manifestations d’esprit dadaïste organisées depuis mai 1916 dans l’arrière-salle d’une taverne de la ville, le Cabaret Voltaire.

 

En savoir plus

La Bibliothèque nationale de France a été sollicitée par le gouvernement début février 2019 pour assurer une partie des traitements préalables à l’analyse des contributions. Grâce à son expertise, elle a pu répondre aux exigences de rapidité, de cohérence, d’exhaustivité, d’exploitabilité et de sécurité que sous-tendait cette sollicitation. Elle s’est ainsi chargée de la numérisation des contributions papier et de leur transcription (océrisation) lorsqu’elles étaient dactylographiées
 

En savoir plus

RetroNews, un média « original » sur l’histoire vue par la presse

RetroNews est coordonné par un comité d’orientation éditoriale composé d’universitaires (spécialistes de la presse et par périodes), de journalistes, d’éditeurs et de conservateurs pour garantir une offre éditoriale de référence sur les grands événements historiques. 
 

En savoir plus

 

En 2018, la BnF a réalisé une cartographie de ses fonds étrangers à caractère patrimonial, menée conjointement par la direction des Collections et la délégation aux Relations internationales. Son périmètre y est défini comme l’ensemble du patrimoine écrit (manuscrits et imprimés, à l’exclusion des objets) publié ou rédigé hors de France avant 1975. Cette cartographie, achevée en 2019, a pour objectif de mieux connaître la diversité des collections conservées dans les différents départements, de mener une réflexion sur leur signalement et leur numérisation et enfin de pouvoir mieux les inscrire dans les programmes de coopération internationale de l’établissement.
 

 

En savoir plus

Photo Peter H - Pixabay

Dès 2013, la Bibliothèque nationale de France a lancé une opération d’identification dans ses fonds des livres spoliés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit des ouvrages qui ont été mis en dépôt à la Bibliothèque nationale, suite à la dissolution de la Commission de Récupération artistique (CRA), par les commissions de choix des livres présidées par Julien Cain, alors administrateur de la Bibliothèque nationale et directeur des services des bibliothèques.
 

En savoir plus

En 2017, la BnF a souhaité que l’aménagement du jardin Vivienne, entre la galerie Mazarine et la rue Vivienne, fasse partie de la procédure « 1% artistique ». Le « 1% artistique » est une procédure spécifique de commande d’œuvres à des artistes pour toute construction ou rénovation de bâtiments publics, afin de soutenir la création et de sensibiliser un large public à l’art.

Après une sélection de cinq candidats sur dossiers en juillet 2018, les projets ont été présentés au comité 1% artistique le 17 juin 2019. Le comité a désigné comme lauréat la candidature portée par Gilles Clément, Antoine Quénardel et Mirabelle Croizier. 

 

En savoir plus

 

L’Exposition Tolkien. Voyage en Terre du milieu a rencontré du 21 octobre 2019 au 16 février 2020 un succès public exceptionnel. Plus de 130 000 visiteurs, performance jamais atteinte par la BnF toute au long de son histoire, auront ainsi découvert le monde de cet auteur anglais légendaire. Avec un commissariat, associant un universitaire spécialiste reconnu de Tolkien, Vincent Ferré, et un conservateur Frédéric Manfrin, avec le concours d’Élodie Bertrand et d’Émilie Fissier, soutenu par un conseil scientifique de premier ordre rassemblant des anglicistes et spécialistes de la littérature anglaise, la BnF a une nouvelle fois pu croiser culture savante et culture populaire, en invitant des experts à déchiffrer pour le grand public, une œuvre de la « world littérature ». 
 

En savoir plus


 

Au cœur de l’écosystème de communication numérique, le site institutionnel bnf.fr constitue le portail commun par lequel s’échange un volume considérable d’informations et de services, destinés à des publics nombreux et variés. La refonte du site, commencée en 2016, a abouti en mars 2019. 
 

En savoir plus

 

Beit Gazo, 1691, monastère Notre-Dame de la Délivrance, Charfet, Liban. Centre de conservation du patrimoine des Eglises d’Orient - Beit Gazo

Le patrimoine muséal et architectural dans les zones de conflit fait l’objet d’une inquiétude légitime des institutions internationales et des médias. Le patrimoine écrit, en revanche, est souvent oublié alors qu’il est un support essentiel de la constitution et de la transmission des savoirs et des mémoires des peuples. La question de sa préservation est donc centrale, accentuée du fait de sa fragilité et des risques de perte des sources d’information qui en résultent.

C’est pourquoi la BnF mène depuis de nombreuses années des actions en faveur de la protection du patrimoine écrit. Attachée à l’universalité des patrimoines, elle a acquis une reconnaissance internationale pour son expertise en matière de gestion des risques, de conservation physique et numérique et pour ses capacités de diffusion.
 

En savoir plus

 

Au-delà des services proposés aux chercheurs venus consultés ses collections, la Bibliothèque est, depuis sa plus ancienne origine, le lieu d’une intense activité de recherche qui fit d’elle une pionnière dans le développement en France de certaines disciplines (archéologie, numismatique, langues orientales, etc.). Cette activité s’ancre d’abord dans les collections : elle est au service de leur connaissance et de leur interprétation, s’efforçant de les rendre accessibles et intelligibles par le plus grand nombre.
 

En savoir plus

Afin de favoriser davantage encore le partage et la valorisation de ses collections, l’établissement a souhaité faire évoluer la politique de diffusion et d’utilisation de ses documents avec la suppression de la redevance d’utilisation pour les publications académiques, un changement de tarifs et de modes de mise à disposition des images en haute définition et le lancement d’une nouvelle banque d’images.
 

En savoir plus