La rénovation de la galerie Mansart

Construite par l’architecte François Mansart de 1644 à 1646, la galerie nommée désormais « galerie Mansart » abritait à l’origine les collections de sculptures antiques du Cardinal Mazarin. C’est une pièce rectangulaire de 45,40m de longueur et 6,30m de largeur, avec un plafond voûté à 5,95m. Comme la galerie Mazarin située immédiatement au-dessus, elle présente à l’origine un riche décor de stucs et peintures, réalisés en 1649 par Salucci et Leckerbetien pour la voûte, et Le Tellier et Gismondi pour les murs.
 
Déménagement, transfert et retour des collections après travaux à Richelieu © Emmanuel Nguyen Ngoc / BnF

 

Affectée à la Bibliothèque en 1833, elle devient la salle de lecture du Cabinet des Estampes en 1854 après sa restauration par Henri Labrouste. Elle est restaurée et réaménagée par Michel Roux-Spitz en 1938, pour devenir un espace d’expositions temporaires, accueillant de nombreuses expositions de la Bibliothèque jusqu’à sa fermeture en 2014. Elle est classée au titre des monuments historiques.

Suite au généreux mécénat de M. Mark Pigott en 2019, la BnF a revu le projet initial pour composer un programme double. En premier lieu, un programme de restauration des décors a été établi, sous la maîtrise d’ouvrage déléguée de l’OPPIC : les décors peints - travée sud et voûte - seront intégralement restaurés et les stucs, nettoyés. En second lieu, la BnF a pris directement en charge un programme d’aménagement muséographique, sous la conduite de l’atelier Gaudin (aménagements – cimaises, sol, rampe d’accès) et 8’18 (structures d’éclairage). La proposition développée par les agences Gaudin et 8’18 cherche à concilier au mieux dimension patrimoniale du lieu et fonction scénographique. En galerie, un système modulable combinant cimaises fixes et mobiles permettra de proposer de multiples scénarios d’aménagement. Les éclairages d’exposition, d’une part, et de mise en valeur de la voûte, d’autre part, seront fixés sur un support unique, dessiné sur-mesure. Le vestibule précédant la galerie fera l’objet d’un aménagement particulier pour une mise en accessibilité complète. Après une phase d’études en 2019-2020, les premiers travaux démarreront en février 2021 pour s’achever en juillet 2021.

Rapport d’activité 2020 de la bibliothèque nationale
Consulter