Langues et littératures anglophones

L’histoire des langues et littératures anglophones se compte en siècles et la BnF propose au public un fonds de référence rassemblant les œuvres les plus représentatives provenant des États-Unis, des îles Britanniques et des anciens pays du Commonwealth  (Canada, Australie, Nouvelle Zélande, Caraïbes, Inde, etc).

Histoire du fonds

Hérité des collections royales de la BnF, le fonds de littérature anglophone a fait l’objet d’une politique d’acquisition étroitement liée au contexte politique au fil de l’histoire. Par le biais d’acquisitions, d’échanges, de dons ainsi que par les legs, les collections sont riches d’éditions publiées en France et hors de l’Hexagone. Grâce au dépôt légal elles se sont enrichies au fil des siècles et les traductions françaises des œuvres anglophones constituent une part importante de ce fonds. Des premières formes romanesques, poétiques et théâtrales des auteurs classiques comme de second rang de la littérature anglophone jusqu’aux expérimentations littéraires contemporaines les plus insolites, la diversité des genres est représentée et la période couverte va des premières formes de récits médiévaux aux blogs d’écrivains archivés sur le net.
À la fois orienté sur l’histoire de ces littératures et articulé autour de corpus d’auteurs, ce fonds valorise la littérature contemporaine tout en rassemblant les œuvres complètes d’auteurs classiques, les éditions de référence, les critiques, les biographies, les bibliographies et les traductions. Il vise ainsi à couvrir la littérature de langue anglaise dans la diversité de ses formes et de ses supports.
 

collections imprimées

Dans la Bibliothèque tous publics, en salle G, les collections sont riches de 13727 volumes et proposent des traductions françaises comme des œuvres en langue originale, des ouvrages de références ainsi que des ressources sonores et audiovisuelles et, depuis 2015, une sélection de romans graphiques en langue originale. Les genres tels que le roman policier, la fantasy et la science-fiction sont couverts selon la notoriété de leurs auteurs. Une sélection de périodiques couvrant les cinq dernières années de publication fait état de la recherche dans le domaine. Cette première sélection est structurée autour de grandes aires linguistiques : littérature anglaise, littérature américaine et littérature anglophone du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle Zélande, des Caraïbes, de l’Inde et de l’Afrique.

Dans la Bibliothèque de recherche, en salle U, le fonds du libre-accès comporte 8737 volumes. L’offre est élaborée autour d’ouvrages de référence utiles à la consultation des fonds en magasins : grammaires, dictionnaires linguistiques et littéraires, encyclopédies, histoire des langues et des littératures, bibliographies et critiques. La couverture chronologique va de la période médiévale et classique jusqu’au XXIe siècle et inclut les correspondances et les bibliographies spécialisées. L’histoire littéraire est représentée dans tous ses genres : poésie, prose, théâtre.

Dans les magasins sont conservés les ouvrages critiques sur la littérature anglophone, les éditions critiques et scientifiques et les œuvres d’auteurs d’importance secondaire.

Les collections concernant l’apprentissage des langues anglophones sont variées et regroupées aux deux niveaux de la Bibliothèque sous l’intitulé « Langues vivantes : initiation et pratique », qui comporte des dictionnaires bilingues courants et des outils élémentaires d’apprentissage de l’anglais (grammaires pratiques et outils grammaticaux niveau lycée, méthodes basiques, annales du bac, annales des épreuves de langues des concours administratifs ou de grandes écoles, annales des différents diplômes de compétence en anglais). Ce fonds propose une grande variété de dictionnaires bilingues et unilingues, des ouvrages de phonétique, de lexicologie et de grammaire.

Dans les magasins sont conservés des ouvrages plus pointus sur la linguistique et sur l’histoire de la langue anglaise.

ressources en ligne

Outre les collections physiques de la BnF, le fonds comporte des ressources électroniques accessibles sur place et à distance, notamment des bases de données telles que LION, MLA, Middle English compendium, Early English books online, Eighteenth century collections online II…, ainsi que des livres numériques, qu’il s’agisse d’éditions épuisées, de rééditions augmentées, d’usuels ou d’ouvrages en lien avec les concours du CAPES et de l’Agrégation. Des périodiques sont également accessibles en ligne à travers des bouquets et des abonnements. Par ailleurs, des sites internet sont archivés par la collecte du web et permettent d’effectuer des recherches en Bibliothèque de recherche sur des sites français consacrés aux littératures anglophones (sites institutionnels, sites d’universitaires, de traducteurs ou blogs d’écrivains).
De nombreuses œuvres littéraires sont numérisées dans la bibliothèque numérique Gallica, permettant d’accéder aux textes originaux ou aux traductions. Les auteurs classiques y figurent largement, allant de William Shakespeare, Samuel Richardson et Daniel Defoe à Charles Dickens, Mark Twain et Virginia Woolf…, ainsi que des auteurs moins connus, dont les œuvres sont à redécouvrir.

 

Autres collections

Au-delà du département Littérature et art, des collections en littérature anglophone sont conservées dans d’autres départements spécialisés de la Bibliothèque nationale de France. Ainsi, la Réserve des livres rares conserve-t-elle des éditions particulières ou rares d’œuvres d’auteurs anglophones, allant des premières éditions de Shakespeare à des œuvres phares de la modernité littéraire anglophone. De même, le département des Manuscrits conserve des manuscrits anglais, accessibles dans le catalogue BAM, avec notamment une lettre de l’écrivain anglais Lord Byron.
Lorsque les œuvres littéraires anglophones ont été adaptées en musique, au théâtre ou au cinéma, il est également possible de consulter ces diverses adaptations dans les départements de la Musique, des Arts du spectacle et de l’Audiovisuel, consultables sur les postes audiovisuels. Le département Audiovisuel conserve également des lectures d’œuvre, des entretiens, des conférences et des documentaires consacrés aux auteurs.
Enfin, le département des Estampes et de la photographie conserve quant à lui des estampes et lithographies de planches provenant d’ouvrages anglophones illustrés par des graveurs et dessinateurs comme Arthur Rackham ou Gustave Doré.

Littérature indienne en anglais

La Bibliothèque tous publics propose également un fonds d’environ 850 volumes de monographies de littérature indienne écrites ou traduites en anglais dont près de 150 en salle G, et la Bibliothèque de recherche compte environ 200 volumes en libre accès (salle U), sous la cote IN82. Dans les magasins sont conservés plus de 16000 volumes de cette production éditoriale.

Pour les littératures indiennes en langues vernaculaires, voir ici.

billets de blog sur des écrivains 

  • Pour mieux faire connaître ces collections au public et lui permettre d’accéder à des œuvres souvent méconnues, des articles sur le blog Gallica valorisent régulièrement les littératures anglophones, des premières formes romanesques au courant romantique britannique. Avec la série Femmes de lettres anglaises, une galerie de portraits de femmes écrivains, d’Aphra Behn à Fanny Burney et Virginia Woolf, offre un aperçu de leurs contributions à l’histoire littéraire à partir d’œuvres et de périodiques numérisés. Une version anglaise de ces billets est également disponible.
  • lire les Billets du blog gallica sur la littérature anglophone