Catalogue des études

Depuis sa création en 1994 et l’étude de Christian Baudelot et Claire Verry, la BnF porte un intérêt sans cesse renouvelé à ses lecteurs et à leurs usages des collections physiques comme numériques.
 
École polytechnique [bibliothèque] - 1922 - Agence Rol
Outre les présentations proposés dans les différentes pages consacrées aux études, le public intéressé trouvera ici en un accès unifié à l’ensemble des études mentionnées, classées antéchronologiquement.

Index des études

Objet : Étude de réception de l’exposition Tolkien. Voyage en terre du milieu présentée du 22 octobre 2019 au 16 février 2020
à la Bibliothèque nationale de France.

Auteur : VOIX/Publics Gaëlle Lesaffre et Fred Pailler

Date : 24 septembre 2020

Source

Objet : Visant à vise à décrire les usagers qui fréquentent la BnF en possession d’un Pass, ce rapport regroupe les indicateurs
principaux pour décrire la fréquentation de la BnF de manière continue.

Auteur : Irène Bastard

Date : décembre 2020

Source

Objet : Pour les lecteurs, la « première fois » à la BnF est une expérience marquante, le franchissement d’un seuil à la fois physique et symbolique. L’étude de Joëlle Le Marec et de Romain Vindevoghel, centrée sur les discours et les représentations des visiteurs, met en lumière la diversité des premières expériences à la BnF, début de multiples parcours de lecteurs.

Auteurs : Romain VINDERVOGHEL ; Joëlle LE MAREC

Date : avril 2019

Objet : Afin d’accompagner la définition de la programmation culturelle et l’élaboration des dispositifs proposés autour des événements culturels organisés à la BnF, une étude qualitative par focus group, a été menée pour saisir le sens donné par les participants à la fréquentation des manifestations.

Auteur : CRÉDOC

Date : 2019

Source

Objet : Étude des publics de l’exposition présentée du 16 oct. 2018 au 3 fév. 2019 à la Bibliothèque nationale de France.

Auteur : Voix Publics / Noémie Couillard ;  Maylis Nouvellon

Date : 2019

Source

Objet : En 2018, la BnF a souhaité évaluer sa notoriété et son image auprès de la population française en âge de la fréquenter.

Auteurs : IFOP

Date : mars 2018

Source : 

Objet : Les données issues de l’inscription et de l’accréditation des lecteurs ainsi que du contrôle d’accès offrent une précieuse radioscopie des publics des salles de lecture. Elles permettent d’en dégager les principales caractéristiques (âge, sexe, discipline, etc.), mais également de mieux comprendre les pratiques (assiduité, flux entre les espaces de lecture, etc.). Leur analyse est conduite annuellement par la délégation à la Stratégie et à la recherche.

Auteur : Irène BASTARD

Date : janvier 2018

Source : 

Objet : Qui sont les utilisateurs de Gallica, bibliothèque numérique de la BnF ? L’enquête menée en 2016 révèle un profi l éloigné des idées reçues sur le numérique. Le Gallicanaute est un chercheur amateur, sénior, également adepte des salles de lecture de la BnF.

Auteur : TMO Régions.

Date : 10 avril 2017

Source :

Objet  : Résultats de l’évaluation 2016-2017

Afin d’évaluer la politique documentaire, des campagnes de pistage des documents consultés en libre accès sont menées chaque année, en Haut et en Rez-de-jardin.

Date : septembre 2017

Source

Objet : Les ressources électroniques proposées par la BnF comptent 173 bouquets de revues, bases de données et livres électroniques, spécialisés ou au contraire pluri-disciplinaires. Cette étude sur leur usage a eu recours à plusieurs méthodes : un diagnostic de l’offre par rapport aux abonnements des autres établissements adhérents à Couperin, des entretiens réalisés avec des chercheurs, un questionnaire administré en Rez-de-Jardin sur le site François-Mitterrand. Il en ressort que l’usage de ces ressources relève d’une expertise documentaire et vient de chercheurs aguerris, plutôt que des étudiants ou jeunes doctorants.

Auteur : Irène BASTARD

Date : 6 décembre 2017

Source

Objet : À l’automne 2017, les 18 étudiants du master «Muséologie et Nouveaux Médias» de Paris 3 ont mis en application leur cours de sociologie des publics (assuré par Fabien Van Geert) en explorant les publics de l’exposition Paysages français à la BnF. 6 équipes ont ainsi questionné les visiteurs avant ou après leur visite, sur leur lien à la photo ou au territoire, avec un questionnaire ou des photos. L’utilisation du dispositif de selfie proposé dans l’exposition a aussi été un cadre d’observation très riche sur l’appropriation des propositions muséographiques. Le bilan de ces pistes d’études est proposé ici. La BnF remercie très chaleureusement les étudiants et Fabien Van Geert pour leur implication dans ce travail.

Date : 2017

Source :

Volet Richelieu : à l’automne 2017, un an après l’ouverture de la zone rénovée du site Richelieu, une grande enquête a permis de mieux connaître ses publics. Avec 660 répondants en sortie du site, l’enquête permet de comprendre la dynamique des flux entre les salles de lecture de la BnF et la salle Labrouste (INHA) . En complément, une enquête en ligne a recueilli près de 700 réponses et a permis de toucher un public plus ponctuel ou lointain.

Sources :

  • Note sur les résultats de l’observatoire des publics de Richelieu /  Irène BASTARD, 2017
  • Rapport complet / Guillaume MAINGOT société TEST, novembre 2017

Objet : Durant 6 mois une équipe de chercheurs en sciences sociales (GRIPIC/CELSA) est allée à la rencontre des usagers du Haut-de-jardin, niveau tous publics du site François-Mitterrand. Qui sont-ils? Comment habitent-ils les espaces ? Pour quelle finalité, quels projets ? Quel est leur rapport aux collections, aux bibliothécaires ? Les entretiens réalisés par Joëlle Le Marec et Judith Dehail, avec l’aide des photographies d’Igor Babou, montrent le lien très fort de ces publics à l’institution, pour la sécurité et la légitimité qu’elle leur offre.

Auteurs : Joëlle LE MAREC, Judith DEHAIL, Igor BABOU

Date : 2016

Source

Volet François-Mitterrand : à l’automne 2016, un questionnaire a été administré sur le site François-Mitterrand et, en ligne, sur le catalogue général et bnf.fr. Les résultats de cette grande enquête, à laquelle plus de 3000 personnes ont répondu, montrent la cohabitation, sur François-Mitterrand, entre ceux qui utilisent des documents et ceux qui cherchent un espace et une ambiance propice au travail; entre ceux qui viennent depuis plusieurs années et les 15% pour qui « c’est la première fois ».

Sources :

  • Synthèse par Irène BASTARD, 28 septembre 2017
  • Rapport complet par Guillaume MAINGOT société TEST,  novembre 2016

Titre : Pour un accès renouvelé aux collections, une ethnographie de la BnF site Richelieu et de ses publics

Objet : Ethnographie réalisée de 2012 à 2013 sur le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France.

Auteur : Mélanie ROUSTAN

Date : 2014.

Source : 

Objet :  L’observatoire des publics de l’année 2013 a porté à la fois sur les salles de lectures et sur les expositions et les espaces publics.

Auteur : GMV

Date : 2013

Sources : 

Objet : Une enquête a été réalisée par Corentin Roquebert en mai et juin 2012 auprès de 180 lycéens fréquentant le Haut-de-Jardin et les espaces en accès libre du site François-Mitterrand, afin de mieux comprendre leurs motivations et leurs usages du lieu.

Auteur : Corentin Roquebert

Date : septembre 2012

Source

Auteurs :  Christian BAUDELOT et Claire VERRY

Source : Bulletin des bibliothèques de France  1994, n° 4, p. 8-17. Disponible en ligne, url : <https://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1994-04-0008-001>.

Vos contacts