Solidarité avec le peuple ukrainien

La BnF se mobilise pour l’Ukraine et vient en aide aux institutions culturelles ukrainiennes et à leurs personnels au travers d’actions de coopération et de sauvegarde du patrimoine.
Découvrez également ici la programmation culturelle dédiée, ainsi que la sélection de ressources mise à disposition, en ligne et dans les salles de lecture, en lien avec l’Ukraine et le conflit en cours, et plus largement sur le thème de la guerre avec une sélection d’ouvrages de jeunesse. 

 

 

Manifestations culturelles

En direct sur Facebook : « La BnF dans mon salon »

Vendredi 8 avril 2022 – 18 h

En direct sur la page Facebook de la BnF, Isabelle le Masne de Chermont, directrice du département des Manuscrits, évoque la figure de la princesse Anne de Kyiv, devenue reine de France par son mariage avec le roi Henri Ier, petit-fils d’Hugues Capet.

Voir « La BnF dans mon salon »

Concert en soutien à l’Ukraine : Théodore Akimenko

Vendredi 15 avril 2022 – 18 h 30 - 20 h – François-Mitterrand

La BnF organise un concert de solidarité en soutien à l’Ukraine interprété par les musiciens de l’orchestre philharmonique de Radio France. Toutes les recettes de cette soirée contribueront à l’envoi de matériel à nos collègues ukrainiens, destiné à la conservation et à la sauvegarde du patrimoine.

En savoir plus sur le concert en soutien à l’Ukraine

Le concert met en valeur l’œuvre du compositeur ukrainien Théodore Akimenko (1876-1945) qui passa une partie de sa vie en France, et dont la BnF conserve les manuscrits. Ce concert exceptionnel est un ajout au programme de la saison musicale européenne qui se tient dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, avec le soutien du ministère de la Culture.

Voir le concert

Table ronde exceptionnelle - Analyse et conséquences de la guerre en Ukraine

Mercredi 20 avril 2022 – 18 h - 20 h – François-Mitterrand

Le 24 février 2022, la Russie engage son armée en Ukraine, escomptant une victoire rapide. Deux mois après le début d’un conflit qui se prolonge et a invalidé bien des postulats qui ont sous-tendu la décision dramatique du Kremlin, les chercheurs de la Fondation pour la recherche stratégique proposent des éclairages sur cette guerre et ses implications stratégiques régionales et internationales.

En savoir plus sur cette table ronde

Soutien à la programmation du Forum culturel ukrainien à Rouen

Comme de nombreuses institutions culturelles, la BnF s’associe à l’initiative de la Réunion des Musées métropolitains Rouen Normandie (RMM) et de  l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), d’ouvrir un forum culturel pour faire vivre la culture et le patrimoine ukrainiens menacés.

Détails de la programmation

Conférence «L’Ukraine dans les collections de la Bibliothèque nationale de France»

Mercredi 29 juin à 14h30 - Rouen, musée des Beaux-arts

En conclusion de la saison, le Forum culturel pour l’Ukraine fait intervenir Isabelle le Masne de Chermont, directrice du département des Manuscrits, et Mathias Auclair, directeur du département de la Musique, autour de «L’Ukraine dans les collections de la Bibliothèque nationale de France» au travers de deux grandes figures appartenant à des époques différentes : Anne de Kiev et Théodore Akimenko. Anne, fille du prince de Kiev, Iaroslav le Sage, est devenue reine de France par son mariage, en 1051, avec Henri Ier le Libéral. La BnF conserve le seul acte officiel connu portant sa signature et qui atteste de la part qu’elle a prise à l’exercice du pouvoir royal. Théodore Akimenko, né à Kharkov en 1876 est l’un de plus importants compositeurs ukrainiens. Professeur d’Igor Stravinsky à Saint-Pétersbourg, Akimenko a fui le régime soviétique en s’établissant d’abord à Prague, où il a été actif au sein de l’organisation centrale de l’émigration ukrainienne, puis à Nice et enfin à Paris. Une grande partie de ses manuscrits autographes a rejoint les collections de la BnF à la suite de son décès en 1945.

Accédez aux conférences en ligne

VOIR AUSSI

Ressources

En accès libre dans nos salles de lecture

Sélections en libre-accès

Retrouvez en libre accès dans les salles de lecture de la Bibliothèque tous publics des sélections d’ouvrages préparées par nos bibliothécaires. Elles sont repérables facilement sur les présentoirs signalés par une affichette aux couleurs du drapeau ukrainien.

En salle G, le département Littérature et arts propose une sélection d’ouvrages et de services en ligne pour apprendre le français pour les ukrainophones et les russophones.

 

Présentoir sur l’Ukraine en salle J - BnF

FLE et méthodes d’apprentissage ukrainien-français

Pour apporter son aide en faveur de l’Ukraine, Skilleos, société de cours en ligne et fournisseur de la BnF pour le FLE (français langue étrangère), donne accès à 2 méthodes gratuitement et ouvertes à tous. Vous pourrez ainsi vous initier à la langue ukrainienne si vous êtes francophone ou bien apprendre le français si vous êtes ukrainien.ne. Pour cela il vous suffit de créer un compte et de suivre les différentes leçons proposées à travers 13 chapitres qui vous permettront de pouvoir communiquer plus facilement au quotidien

Dans les ressources électroniques

La BnF est abonnée à des ressources électroniques payantes qu’elle met gratuitement à la disposition de ses usagers dans les salles de lecture de la bibliothèque. Certaines de ces ressources sont également accessibles à distance pour les titulaires d’un Pass recherche ou lecture / culture.

 

Exemple de ressources électroniques sur place et à distance
  • PressReader Propose les dernières parutions d’un grand nombre de journaux dans le monde et dans plusieurs langues (The Guardian, El Pais, Japan news, Libération, etc.).
  • Arrêt sur Image Analyse critique de la présentation d’une même information par des médias différents, propose différents type de contenus (articles, chroniques, dossiers de presse, émissions de décryptage des médias…).
  • Medici.TV Site de concerts et de spectacles de danse, permet d’accéder à une liste de concerts donnés en Ukraine ou en soutien à l’Ukraine.
  • Gale One File NewsPropose des articles de la presse américaine et mondiale (magazines, revues académiques, livres, images, vidéos).

 

Exemple de ressources électroniques uniquement sur place
  • Cairn Près de 8000 ressources (revues, ouvrages, encyclopédies de poche) sur l’Ukraine.
  • Encyclopaedia Universalis Près de 500 documents (articles, photos, vidéos, cartes) sur l’Ukraine.
  • Factiva Academic Base de presse internationale qui donne accès au texte intégral de plus de 4 000 titres.

 

En savoir plus sur les ressources électroniques

Voir aussi la sélection de ressources du portail Presse et médias

Sur Gallica

Illustration de «Mazeppa» (ch. XVII) de Lord Byron : [estampe] / Géricault et Eugène Lami - 1823 - BnF

Dans les expositions virtuelles

« Photographier la guerre » sur le site Presse à la une

La guerre de Crimée (1853-1856) a donné lieu au premier reportage de guerre photographique et au premier traitement international d’un événement.

Portrait de Mazeppa dans les Essentiels de la littérature

L’histoire d’Ivan Mazeppa, noble ukrainien devenu page à la cour d’un roi polonais au XVIIe siècle est devenue une légende relayée par Voltaire et reprise par les romantiques dont Lord Byron (1819) et Victor Hugo.

    Comment parler de la guerre aux enfants ?

    Alors que la guerre frappe à nouveaux aux portes de l’Europe, le Centre national de la lecture pour la jeunesse recense les ouvrages pour accompagner parents et enfants au sujet des conflits présents et passés.

    La guerre et ses répercussions dans les livres pour enfants

    Cette sélection permet une première approche globale sur la question. Évoquant des conflits des  XXe et XXIe siècles, albums, romans,  documentaires,  bandes dessinées ou encore poésies abordent la question des réfugiés, du quotidien des enfants, mais aussi l’espoir, la vie, la solidarité et la transmission qui permettent au final d’aboutir à la paix.

    Couverture de C’est quoi la guerre ? © Eduard Altarriba – Bang éditions

     

    Lire dans l’urgence, l’urgence de lire

    Des livres pour surmonter la peur, se protéger de la fureur du monde, et entretenir l’espoir d’un avenir meilleur.

    Écrire et représenter la guerre

    Ce numéro de « La Revue des livres pour enfants » (n° 276- avril 2014) se penche sur les formes que peuvent prendre les représentations de la guerre – imaginaire ou renvoyant à des conflits historiquement datés – dans les fictions, albums, bandes dessinées et romans. Peut-on vraiment tout raconter et tout représenter, quel que soit l’âge des lecteurs auxquels on s’adresse, même si les formes éditoriales ont été bien adaptées ?

     

    Aller plus loin et retrouver les ressources dans leur intégralité sur le site CNLJ

     

    Dans d’autres bibliothèques
    Retrouvez des ressources complémentaires sélectionnées par nos collègues de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Bulac), de la bibliothèque de Sciences po, des bibliothèques de la  Ville de Paris ou encore la Bibliothèque publique d’information.

    Actions de soutien et de coopération

    L’aide aux bibliothèques ukrainiennes et à leurs personnels est par définition une entreprise collaborative, c’est pourquoi la BnF se mobilise aux côtés de partenaires nationaux et européens. Si cette coopération est avant tout d’ordre patrimonial, elle intègre aussi un volet solidarité à destination de nos homologues ukrainiens.

    Propositions aux institutions de conservation ukrainiennes

    La BnF se propose d’accompagner les institutions de conservation ukrainiennes dans les domaines de la préservation et de la conservation physique de leur patrimoine, mais aussi d’offrir un refuge numérique pour leurs collections dématérialisées.

    L’accueil de professionnels des bibliothèques est aussi considéré.

    Pour tout renseignement, vous pouvez vous adresser à : relations.internationales@bnf.fr.

    Envois de lots de matériels pour la conservation

    Palettes de fournitures de conservation à destination de l’Ukraine - BnF

     

    La BnF participe à l’initiative de l’International Council of Museums (ICOM) relative à la sauvegarde du patrimoine ukrainien par l’envoi de palettes comprenant des fournitures de conservation, des boîtes de conservation ainsi que du matériel d’emballage.

    Collecte pour le fonds des Recueils

    Suivant l’exemple de la mobilisation des personnels qui a permis la constitution du fonds de tracts de mai 1968, l’équipe des Recueils collecte tout document éphémère imprimé tel que les brochures, tracts, affiches, dépliants… en lien avec la guerre en Ukraine.

    Communiqués associatifs, documents d’aide à l’accueil, flyers d’événements de soutien, tracts militants, recommandations ministérielles… tout type de document peut intégrer la collecte, quel qu’en soit le producteur (pouvoirs publics, milieux associatifs ou militants, particuliers…). Cette collecte permettra à la BnF de conserver des témoignages importants et fragiles du conflit, un matériau pour les chercheurs d’aujourd’hui et de demain.

    Pour participer, merci de nous faire parvenir ces documents à l’adresse : Bibliothèque nationale de France - Service Histoire (équipe Recueils) - Quai François Mauriac - 75706 PARIS CEDEX 13
     

    En savoir plus sur les recueils

    Exemples de documents sur la guerre en Ukraine collectés par la BnF

     

    Collectes ciblées de l’internet

    Dans le cadre du dépôt légal du web, la BnF est mobilisée pour collecter des contenus (sites web, blogs, articles de presse, relais sur les réseaux sociaux) potentiellement éphémère tant en France qu’à l’étranger.

    En France, diverses collectes sont organisées et se poursuivent à cette date. Parmi celles-ci, on peut citer :

    • Une collecte réalisée avant le début du conflit pour en documenter les événements annonciateurs comprenant une sélection de contenus donnant lieu à 450 fiches web (sites web, hashtag et compte Twitter, blogs, articles de presse, etc.) ;
    • Une « collecte actualité éphémère » portant sur des phénomènes relayés sur des réseaux sociaux (Twitter, Facebook…), des blogs, des articles de presse ou des sites à durée de vie potentiellement limitée.

    À l’international, la BnF œuvre aux côtés de ses pairs et d’acteurs privés en tant que membre fondateur du Consortium International pour la Préservation de lnternet (IIPC). Ce consortium a pour vocation promouvoir l’archivage de web via plusieurs groupes de travail et l’organisation d’événements. Au sein de celui-ci, la BnF co-pilote, avec la bibliothèque nationale des Pays-Bas, une collecte collaborative provisoirement intitulée «War in Ukraine». Destinée à rassembler l’ensemble des sélections des différentes institutions et organismes membres du consortium, elle porte sur essentiellement des sélections nationales, y compris des contenus ayant pu être collectés dans le cadre de la collecte française.

    En savoir plus sur l’archivage du web