Patins en os et chaussure en cuir du XIe siècle découverts à Saint-Denis -  - © E. Jacquot / UASD
Terminé

« Homo athleticus » : archéologie et sport

18 h 30 - 20 h

Petit auditorium

Patins en os et chaussure en cuir du XIe siècle découverts à Saint-Denis - - © E. Jacquot / UASD

En écho aux Jeux olympiques et paralympiques d’Été 2024 organisés par Paris, la BnF consacre son cycle annuel « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie du sport. Cette séance montrera la pertinence de l’archéologie à interroger le sport.

Qu’est-ce que le sport ? Si l’origine du mot, apparu en Angleterre au XIXe siècle, est parfaitement documentée, cette interrogation est faussement simple. À la croisée de notions aussi diverses que le jeu, les loisirs, l’éducation, le dépassement, la compétition, le spectacle, et bien d’autres comme la transmission, le sport peut être considéré, a minima, comme une pratique méthodique et répétée d’activités physiques, qu’on cherche à mieux maîtriser.

Considérant cette définition élargie, les archéologues peuvent relater une narration de la façon dont nos ancêtres s’« activaient». Interrogeant les vestiges et structures du passé, ils peuvent suggérer quand et comment certaines activités physiques sont devenues des sports organisés, comment les règles et les équipements ont évolué, comment le sport a influencé la société et la culture…

Une réflexion à mettre en perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de  « Paris 2024 » !

Par Valérie Delattre, archéo-anthropologue, Inrap

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès
 

Entrée gratuiteRéservation conseillée
Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)

Date et Horaires

Mercredi 10 janvier 2024
18 h 30 – 20 h

Accès

François-Mitterrand - Petit auditorium
Quai François-Mauriac – Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim